Soleil : Mode d’emploi

Tout sur le soleil : comment bien se protéger du soleil

Tout sur le soleil : comment bien se protéger du soleil

Hé oui l’été est arrivé et les vacances aussi! Qui dit été et vacances, dit soleil. Qui dit soleil, dit bronzage. Mais de nos jours, qui dit soleil et bronzage dit risques, cancer, vieillissement prématuré, brûlures, etc.

Voici une foule de conseils pour vous aider à prendre du soleil de façon prudente et intelligente sans vous retrouver rouge comme un homard ou encore un cancer de la peau!

Pour débuter, voici 5 conseils express pour bien profiter du soleil :

1. Évitez le soleil entre 11h et 16h, c’est là qu’il est le plus direct, le plus puissant et le plus dangereux.

2. Placez-vous toujours à l’ombre, jamais directement sous le soleil. Vous allez bronzer quand même et en prime, votre bronzage durera plus longtemps.

3. Couvrez-vous : vêtements, chapeau ou casquette, lunettes de soleil…

4. Renouvelez souvent : crème solaire et breuvages désaltérants (l’alcool n’en fait pas partie…).

5. Les peaux les plus claires (ainsi que les yeux, cheveux clairs et pigmentations rousses) et les plus jeunes sont les plus fragiles. À faire doublement attention.

Le saviez-vous?

 

À savoir sur le soleil

-Les cas de cancer de la peau ont augmenté de 60% dans es 10 dernières années seulement. Un peu plus de 77 000 nouveau cas sont diagnostiqués chaque année au Canada et 2 à 3 million dans le monde, incluant 132 000 mélanomes malins. Un cas de cancer sur 3 est un cancer de la peau. 90% des cancers cutanés sont causés par un abus de soleil.

-50% de la population utilise ou choisit mal sa protection solaire.

-Les nuages laissent passer jusqu’à 85% des rayons UV (donc nuages ou pas, on porte une protection!) Les rayons UVB peuvent pénétrer la surface d’une piscine jusqu’à un mètre de profondeur et sont facilement réfléchis par l’eau, le sable, la neige et même le béton!

-Les rayons UV provoquent le vieillissement prématuré de la peau, l’apparition des rides et les taches brunes.

-C’est maintenant 100% prouvé : les rayons UVA et UVB sont cancérigènes chez l’humain. Ils peuvent aussi causer des lésions oculaires et des cataractes.

-Les rayons UV sont plus puissants de nos jours à cause de l’amincissement de la couche d’ozone.

-Certains médicaments rendent la peau plus fragile au soleil. C’est notamment le cas des antibiotiques. Consultez votre pharmacien.

-Un bébé de moins de 6 mois de devrait pas être exposé au soleil.

Une peau bronzée est souvent associée à la santé et la beauté, mais il faut absolument changer notre façon de penser. En fait, c’est tout le contraire! Le soleil est responsable de 95% des signes du vieillissement. Il n’y a qu’à regarder cet homme de 69 ans (photo: The New England Journal of Medicine), chauffeur de camion pendant 28 ans. Le côté gauche de son visage (côté droit sur la photo) était toujours exposé aux rayons UV du soleil par la fenêtre côté conducteur. L’autre côté était à l’abri.

Rides à un côté du visage seulement : causées par une exposition à long terme au soleil

Rides à un côté du visage seulement : causéees par une exposition à long terme au soleil

Une image vaut  mille mots! On a aussi la preuve que les rayons UVA traversent les vitres de voiture! Raison de plus pour se protéger tous les jours sans exception.

Les rayons UVA et UVB (rayons Ultraviolets)

Voici quelques explications pour vous aider à connaître les différences entre ces deux types de rayons nocifs.

Les rayons UVB

Ce sont eux qui provoquent des coups de soleil, des rougeurs et des brûlures. Ils créent un bronzage à moyen terme, c’est à dire 48 à 72 heures après l’exposition.

Ils agissent au niveau de l’épiderme seulement (couche superficielle de la peau)

Ils sont la principale cause des cancers de la peau.

Ils représentent 5% des rayons solaires.

Ils sont responsables de 90% des coups de soleil.

Ils sont absorbés en partie par la couche d’ozone.

Les rayons UVA

Ces rayons agissent plus en profondeur, ce qui cause un endommagement des fibres d’élastine et de collagène (la matrice de base de la peau) du derme. Lorsqu’une fibre d’élastine ou de collagène est endommagée, on voit apparaître une ride. Les UVA ne brûlent pas comme les UVB. Cependant, ils font bronzer quand même, mais il s’agit d’un bronzage instantané et à court terme (il ne dure pas).

Ils représentent 95% des rayons solaires.

Ils ne sont pas du tout absorbés par la couche d’ozone.

Ils accentuent les effets nocifs des UVB

Les lits de bronzage (bronzage en cabine) émettent des rayons UVA principalement, mais de manière concentrée.  Ils sont donc pires que le soleil au niveau vieillissement cutané, et peuvent également causer le cancer.

Bronzage artificiel

 

Le bronzage artificiel (cabines de bronzage)

Le bronzage artificiel (cabines de bronzage)

Justement, tant qu’à être dans le vif du sujet, je vais vous parler un peu des lampes de bronzage artificiel.

Donc, comme je le disais, les lits de bronzage sont aussi dommageables et dangereux pour la peau si non plus que le vrai soleil.

De plus, il est faux de croire que le bronzage en cabine prépare votre peau à mieux réagir une fois sous le vrai soleil. Vous pouvez quand même attraper un coup de soleil, même si vous êtes plus bronzée et risquer un cancer de la peau. Mieux vaut aller au vrai soleil graduellement, car 20 minutes dans un lit de bronzage est équivalent à passer 2 heures sous le soleil du midi. La peau est ainsi bombardée avec une dose de rayons UVA de 3 à 6 fois plus concentrée qu’avec le vrai soleil.

Il est aussi faux de penser que le bronzage en cabine apporte des vitamines comme le vrai soleil. La vitamine D est synthétisée au niveau de la peau sous l’action des rayons UVB, et non des UVA. D’ailleurs, il n’est pas nécessaire de bronzer pour avoir une bonne dose de vitamine D. Il suffit de quelques minutes par jour même sans exposition directe.

Si vous voulez un bronzage rapide et instantané, optez pour l’autobronzant ou le spray tan.

Les protections solaires

 

Les crèmes solaires

Ce qu’il faut savoir à propos des crèmes solaires :

-Les crème solaires ne durent généralement pas très longtemps : 1 à 2 ans maximum. Vérifiez donc les dates de péremption avant de les utiliser.

-Le terme FPS (facteur de protection solaire) ne sert qu’à mesurer la protection contre les rayons UVB. Un FPS 15 bloque 93% des rayons UVB, un FPS 30 bloque 97% des rayons UVB et un FPS 60 (ou 50+ en Europe) bloque 98% des rayons UVB. Donc, lorsque vous choisissez une lotion solaire, assurez vous qu’il est indiqué qu’elle possède un filtre contre les UVA. Ne vous fiez pas uniquement au FPS.

-De nos jours, avec la puissance du soleil, un FPS 30 est généralement le minimum acceptable. Ne vous en faites pas, vous allez bronzer quand même.

-Un bronzage graduel obtenu plus lentement qu’un bronzage instantané durera plus longtemps. Donc, mieux vaut utiliser une bonne protection solaire, c’est plus avantageux!

-Il existe plusieurs types de filtres solaires. Ils ont tous des degrés d’efficacité différents selon les différents types de rayons. Par exemple, les filtres physiques (naturels) les plus courants protègent contre la majorité des rayons UVA mais certains UVB seulement. Quand au classique filtre chimique Parsol, il ne protège que contre les UVA. Le nouveau filtre populaire Mexoryl SX protège à la fois des UVA et des UVB. Pour en savoir plus sur les différents types de filtres, consultez mon article complet à ce sujet.

-La façon dont vous utilisez votre protection solaire fera aussi toute la différence. Vous avez beau utiliser une protection FPS 100, si vous ne l’appliquez qu’une seule fois le matin sans en remettre dans la journée, c’est bien pire que d’avoir un FPS 15 que vous appliquez aux 2 heures.

Pour utiliser une protection solaire efficacement, il faut l’appliquer 30 minutes avant l’exposition (elle prend un peu de temps à agir) et renouveler l’application 15 à 30 minutes suivant l’application initiale, puis ensuite au minimum aux deux heures ainsi qu’immédiatement après la baignade, le sport (transpiration excessive) ou après s’être essuyé avec une serviette. Il faut renouveler aussi même si votre crème est hydrofuge. Une crème hydrorésistante protège pour 40 minutes de baignade tandis qu’une crème hydrofuge protège pour 80 minutes de baignade. Et le plus important : appliquez votre crème généreusement. Si la couche est trop mince, vous diminuez l’efficacité.

Et en terminant, je vais faire une petite montée de lait sur le mauvais usage de la langue française par les compagnies de cosmétiques : FPS = FACTEUR DE PROTECTION SOLAIRE tandis que SPF = SUN PROTECTION FACTOR. Alors compagnies, SVP, cessez d’utiliser SPF dans les versions françaises!

Alors voilà, je crois qu’après lecture de cet article, vous êtes mieux armée pour bien vous protéger cet été! Bonne vacances!!!

Commentaires

One Response à “Soleil : Mode d’emploi”
  1. Doris Tanguay dit :

    Ceci est un article que beaucoup de personnes devraient lire car nous ne sommes pas suffisamment informés sur les risques du soleil!
    Merci beaucoup et je partage!

Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...