Les couleurs en maquillage 101

février 13, 2011 par  
Classé sous Articles récents, Conseils maquillage

Vous êtes les bienvenu(e)s au cours « introduction aux couleurs en maquillage 101 » ;-)

Dans ce cours, vous allez apprendre les bases de couleurs qui vous seront grandement utiles pour vous maquiller. Une fois que l’on connaît ces règles, on peut agencer nos vêtements, nos cheveux et même nos accessoires avec notre maquillage en plus de savoir comment mettre en valeur nos yeux, notre teint, ou tout autre partie de notre anatomie, et tout cela par le simple jeu des couleurs. Les artistes maquilleurs, en plus de travailler avec leur créativité et leur talent, utilisent des règles en matière de couleurs. Voici donc deux d’entre-elles, les plus importantes. Pour mieux les comprendre, veuillez s’il-vous-plaît vous référer au cercle chromatique des couleurs. Une chose à savoir à propos de ce cercle, c’est qu’il ne contient que les couleurs primaires, secondaires et tertiaires, ce qui signifie une infime partie de toutes les couleurs disponibles. Il faut donc se figurer avec l’imagination que la couleur désirée se situe entre deux ou peut être influencée par un mélange avec le blanc ou le noir.

Cercle chromatique des couleurs

Règle 1 : les tons chauds et les tons froids

Pour bien comprendre ce qu’est un ton chaud et un ton froid, nous allons utiliser des images.

Pour les couleurs chaudes, pensez au feu. Pour les couleurs froides, pensez à l’eau.

Sur le cercle chromatique des couleurs, les couleurs chaudes sont situées sur la moitié gauche, de jaune-vert jusqu’à rouge. Quant aux couleurs froides, elles sont situées sur l’autre moitié, la droite, de vert à rouge-mauve.

Ce qu’il faut savoir à propos de cette règle est que chaque couleur peut-être chaude ou froide, tout dépendant de son sous-ton. Par exemple, si vous prenez l’exemple du jaune-vert versus le bleu-vert, on se retrouve avec deux teintes de vert, mais la première est chaude (car elle contient du jaune qui fait penser au feu) et la seconde est froide (car elle contient du bleu qui fait penser à l’eau).

Donc, une fois que l’on a compris cette règle, il est facile de faire des agencements. Si vous demeurez dans la même catégorie, chaude ou froide, vos harmonies seront agréables à regarder. Par exemple, si vous désirez agencer votre maquillage avec votre nouveau chemisier violacé, il sera facile d’harmoniser votre maquillage en utilisant les tons froids désirés.

Il est parfois difficile pour un(e) débutant(e) de faire la différence. Avec la pratique, votre œil s’habituera à détecter un sous-ton froid ou chaud. Certains rosés par exemple peuvent être difficiles à catégoriser. On retrouve des rosés froids (sous-ton bleuté) ainsi que des rosés chauds (sous-ton orangé). En cas de doute, on peut se la jouer monochrome et ajouter une touche neutre (gris, fauve, taupe, chocolat, noir, etc).

Règle 2 : les couleurs complémentaires

Ça, c’est ma partie préférée. La plupart des maquilleurs travaillent beaucoup avec les couleurs complémentaires. On peut faire de la magie une fois cette règle comprise.

Une couleur complémentaire est celle qui est opposée sur le cercle chromatique des couleurs. Par exemple, le mauve est la couleur complémentaire du jaune, le vert du rouge, le bleu du orange et ainsi de suite. Pour bien les connaître, il vous faudra mémoriser le fameux cercle.

La première chose à savoir sur cette règle est que lorsque l’on met deux couleurs complémentaires l’une à côté de l’autre, elles augmentent d’intensité aux yeux de la personne qui les regarde en même temps.

La deuxième chose importante à savoir est que lorsqu’on les superpose (une par-dessus l’autre), les couleurs complémentaires s’annulent. Cet effet optique se remarque facilement avec des projecteurs de scène colorés. Si vous dirigez un projecteur vert sur la scène et que vous ajoutez, au même endroit, un projecteur rouge, on n’y verra plus aucune couleur.

Donc, les utilisations en maquillage de ces deux règles sont infinies!

On utilise beaucoup l’intensité des couleurs côte-à-côte pour mettre en valeur la couleur des yeux, pour combiner différentes tonalités de fards (duos, trios, quatuors…), etc. Par contre, il ne faut pas s’arrêter à LA couleur complémentaire qui est située face à notre couleur de base. On regarde généralement les deux ou trois couleurs qui sont de chaque côté de la couleur complémentaire principale. Encore une fois, je répète que mon cercle des couleurs est basique et que pour l’exercice, il ne contient pas toutes les couleurs complémentaires.

L’exercice est simple. Par exemple, vous avez des yeux bleus. Reportez-vous au cercle des couleurs et voyez la couleur principale complémentaire. Il s’agit de la couleur orange. Si on va plus loin, on pourra deviner que les tons de cuivrés dérivés du orange, le jaune-orange, l’orange-rouge, l’ocre, le doré ou le corail seront magnifiques sur les yeux bleus. Cela ne veut pas nécessairement dire que vous devez absolument vous maquiller en tout temps avec ces couleurs. La règle vous aidera simplement à faire des choix. D’autres facteurs que l’iris de l’œil entrent en ligne de compte dans le choix des teintes comme les cernes, les rougeurs dans les yeux, les vêtements, la couleur de rouge-à-lèvres, de fard à joues, etc. Pour plus de conseils sur les couleurs idéales à utiliser en maquillage des yeux, cliquez sur ce lien.

Pour la superposition des couleurs, ses usages sont aussi très variés. On l’utilisera pour corriger le teint, les imperfections, les cernes, etc. Par exemple, vous avez un gros bouton rouge sur le menton. Si vous désirez travailler en superposition de couleurs complémentaires (car il est toujours possible d’utiliser un correcteur de la même couleur que votre teint), référez-vous au cercle des couleurs. La couleur complémentaire de rouge est vert. En appliquant un correcteur vert sur votre bouton, vous annulerez sa couleur et par conséquent il sera moins visible à l’œil. C’est la même chose pour les cernes bleutés qui nécessitent un correcteur orangé ou des cernes violacés qui nécessitent un correcteur jaune. Si vous n’êtes pas certaine si vos cernes sont bleutés ou violacés, un correcteur jaune-orangé devrait bien fonctionner.

Évidemment, les applications de ces règles sont encore plus grandes que démontré ici et, bien sur, toutes les règles ont des exceptions, mais je considère que le cercle chromatique des couleurs est un bon guide ainsi qu’une bonne base pour donner un sérieux coup de mains en cas d’incertitude.

Commentaires

8 Responses à “Les couleurs en maquillage 101”
  1. Sylvie dit :

    Excellent article.
    Sylvie

  2. tichou dit :

    super !!!

  3. Gaelle dit :

    Merci beaucoup pour cet article !

  4. Clem dit :

    Hep, merci beaucoup pour larticle je le trouve très bien!
    Mais je voulais savoir quelle couleur de fart à paupière (ou de haut peut etre?) m’irait le mieux sachant que j’ai les yeux marrons foncés, les cheuveux de la meme couleur et la peau plutot claire (avec taches de rousseurs) .
    J’espère que tu visualise à peu près mon profil :)
    merci encore!

  5. I.D. dit :

    Bonjour Clem,
    tu as de la chance, car les brunes aux yeux bruns peuvent presque porter toutes les couleurs!
    J’ai d’ailleurs écrit un article complet sur le sujet : http://www.secretsid.com/2008/05/les-teintes-de-fards-paupieres-a-porter-selon-la-couleur-de-vos-yeux/
    Je crois que tu vas trouver la réponse à tes questions là.
    N’hésite pas si tu as d’autres interrogations.
    Au plaisir,
    I.D.

  6. patte_d_anguille dit :

    merci beaucoup pour cet article !

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. […] Pour les rougeurs, il faut toujours choisir la teinte verdâtre, puisque comme je le mentionne dans mon article sur les couleurs complémentaires, le vert coupe toujours le rouge. Suggestion : Make-Up Forever HD Primer Base de teint […]

  2. […] sur les couleurs complémentaires et les harmonies en maquillage avec le cercle chromatique, consultez mon article à ce sujet. Il vous servira non seulement dans la vie de tous les jours, comme en décoration par exemple, […]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Couldn't connect to server: Connection timed out (110)