Comment lire une étiquette de produit cosmétique

novembre 11, 2010 par  
Classé sous Articles récents, Le saviez-vous?

Comment comprendre les termes sur une étiquette cosmétique

Comment comprendre les termes inscrits sur un produit cosmétique

Déjà qu’on commence à être mélangées avec la tonne de différents produits cosmétiques disponibles sur le marché, il faut en plus qu’on s’y connaisse au rayon de l’étiquetage! Comment comprendre ce que signifient les termes sur un produit cosmétique? Et même si ça semble évident, est-ce que c’est exactement ce qu’on pense? Et si c’était juste du marketing?

Voici un petit guide simple et résumé pour vous aider un peu.

Sans alcool

Dans le merveilleux monde de l’étiquetage cosmétique, le terme « alcool » en tant que tel réfère à l’alcool éthylique (ethy alcohol). Donc, lorsqu’on inscrit « sans alcool », il est quand même possible que le produit contiennent d’autres types d’alcool comme la cétylique, la stéarylique ou même de la lanoline. Dans ce cas il s’agit d’alcools gras. Ceux-ci agissent très différemment sur la peau que l’alcool éthylique.

Beaucoup de gens croient à tort que lorsqu’un produit contient de l’alcool, c’est de l’alcool isopropylique (communément appelée alcool à friction), et cette dernière est très desséchante pour la peau. Mais en réalité, elle est rarement utilisée en cosmétique.

Non testé sur les animaux

Cette allégation est très facile à mettre sur un produit, car rare sont les produits cosmétiques testés sur les animaux. Ils sont plutôt testés sur des humains.

Mais ce qu’il faut savoir par contre, c’est que même si le produit lui-même n’a pas été testé sur les animaux, une bonne partie de ses ingrédients a bien souvent été testée sur des animaux. La loi n’interdit pas de jouer sur les mots de cette façon.

Hypoallergène / hypoallergénique

Les consommateurs croient à tort qu’un produit hypoallergène ne peut pas causer d’allergies. La réalité est qu’un produit hypoallergène a moins de chances de causer une allergie qu’un produit qui ne l’est pas, mais il est tout à fait possible de faire une réaction quand même. Les produits hypoallergènes ont été testés pour plusieurs allergies, les plus communes en fait. Mais si vous êtes réactive à tel ou tel produit plus particulièrement, et que ce n’est pas le cas de la majorité des gens, cette allégation ne vous protège pas du tout. En fait, il n’y a aucun standard légal ou définition gouvernementale pour ce terme.

J’ai d’ailleurs écrit un article complet sur ces deux dernières allégations. Pour le consulter, cliquez ici.

Non comédogène

Un produit non-comédogène ne contient pas d’ingrédients communs qui obstruent les pores. Un ingrédient qui obstrue les pores peut causer de l’acné.

Mais si vous avez un problème d’acné, un produit non comédogène ne vous empêchera pas d’en avoir.

Date d’expiration

Beaucoup de produits cosmétiques qui ne contiennent pas de protection solaire n’ont pas de date d’expiration. Alors comment savoir si le produit est encore bon? Regardez de plus près, et vous retrouverez peut-être le symbole suivant :

Symbole du pot ouvert - durée d'un produit cosmétique ouvert

Symbole universel du pot ouvert - durée d'un produit cosmétique ouvert

Ce symbole vous indique combien de mois votre produit sera bon une fois celui-ci ouvert. Le plus souvent ce sera 9 à 12 mois.

Si le produit n’a jamais été ouvert et qu’il n’a aucune date d’expiration, gardez-le dans sa boîte dans un endroit sombre, sec et à une température moyenne, et il durera bien longtemps.

Dans le cas d’une date d’expiration, elle arrive souvent pour des produits qui n’ont pas beaucoup d’agents de conservation ou encore qui, comme je le disais plus tôt, ont un filtre solaire. Les filtres solaires perdent de l’efficacité avec le temps.

Ingrédients

C’est la partie la plus difficile à comprendre. La liste est souvent très longue et il existe des noms universels qui, une fois traduits dans une langue normale, semblent beaucoup plus faciles à comprendre. Alors comment se démêler? Google est votre ami! Vous pouvez taper les ingrédients dans un moteur de recherche comme Google par exemple, et vous pourrez lire les définitions de chaque ingrédient. Si vous trouvez l’exercice trop long et ardu, vous pouvez rechercher votre produit sur le site Skin Deep (http://www.cosmeticsdatabase.com/), qui recense des milliers de produits cosmétiques. Vous y trouverez aussi la liste complète des ingrédients pour chaque produit. Et si certains ingrédients peuvent être potentiellement problématiques pour la santé, vous le saurez aussi.

Commentaires

8 Responses à “Comment lire une étiquette de produit cosmétique”
  1. Merci pour cet article qui clarifie les choses… On s’y perd dans tout ce marketing. Et alors la liste des ingrédients pfff entre l’anglais et le latin de labo ouch dur dur, je vais aller sur le site que tu indiques tout en fin d’article :)

  2. mln dit :

    bonjour, c’est juste pour dire un gros merci pour cet article fort intéressant et le lien qui peut s’avérer très utile.

  3. Oh Beauty ! dit :

    Très bonne idée cet article, cela permet d’éclaircir quelques points un peu flous dans la cosmétique, un grand merci !

  4. Susana Dean dit :

    En ce qui concerne les tests sur les animaux, ils sont interdits en Europe (par la réglementation cosmétique européenne) depuis 2004 sur les produits finis et depuis 2009 sur les matières premières. Par conséquent la mention « Non testé sur des animaux » est illégale sur les produits vendus en Europe.
    J’ai lu l’info sur blog de Sophie- (dé)maquillages.

  5. Chanel dit :

    Donc, si je comprend bien, je peux utiliser un produit sans trop craindre si je n’y vois pas de date d’expiration avant qu’il ne soit ouvert. Je me demandais justement pourquoi certains produits avaient une date et d’autres pas! Merci pour l’information car étant donné que je reçois fréquemment des primes de toutes sortes avec achat, parfois j’accumule au lieu de passer les petits pots rapidement car je veux souvent finir mes pots actuels avant de les utiliser ou encore j’hésite par crainte de mélanger les compagnies et de faire une réaction. J’ai déjà entendu parler qu’un petit pot périmé peut occasionner des boutons; alors que faire s’il n’y a pas de date? Longtemps, veut dire combien de temps environ pour toi?

  6. I.D. dit :

    Hé bien c’est une bonne nouvelle! Encore une honte pour l’Amérique, toujours loin derrière l’Europe pour la santé! C’est comme pour les OGM. Ici, pas obligé de l’indiquer sur l’étiquette…

  7. I.D. dit :

    De rien!
    2 ans, ça commence à être très long.
    Donc avant ça serait l’idéal. Et important : produit jamais ouvert…

  8. stéphanie dit :

    ohh j’ai appri pleins de choses grace a cet article, merci !

Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Powered by sweetCaptcha


Current month ye@r day *