Quel-est votre type de peau?


Trouvez votre type de peau

Trouvez votre type de peau

Depuis que je travaille dans les cosmétiques, j’ai souvent remarqué que mes clientes ont de la difficulté à déterminer leur type de peau. Or, c’est essentiel pour pouvoir bien en prendre soin. C’est un peu comme de poser un diagnostic d’une maladie pour trouver la bonne médication. En connaissant notre type de peau, on sait quels sont ses besoins, et ainsi, on peut aisément choisir le traitement approprié et tous les soins dont elle a besoin. Une mauvaise médication peut aggraver une maladie, alors il en est de même pour l’état de notre peau. En posant le mauvais diagnostic, on peut empirer l’état de notre peau en créant même de nouveaux problèmes. Voilà donc pourquoi j’écris cet article aujourd’hui, pour aider toutes celles qui n’ont pas encore trouvé dans quelle catégorie leur peau se situe.

Tout d’abord, j’ai déjà écrit deux articles qui décrivent les différences entre 4 types de peaux, et je les ai comparées deux par deux, car ce sont souvent des types que les gens confondent. En lisant ces deux articles, vous en connaîtrez déjà beaucoup.

-La différence entre une peau grasse et une peau mixte

-La différence entre une peau sèche et une peau déshydratée

Par la suite, voici les grandes lignes des différents types de peaux, pour que vous puissiez trouver facilement la vôtre.

La peau normale

Avoir une peau normale est une chance! Voilà pourquoi il n’y en a pas beaucoup. Les peaux normales ne savent parfois pas qu’elles ont ce type de peau, car lorsqu’on leur demande, elles disent simplement qu’elles n’ont pas de problème apparent. Tout va bien! Donc, aucun problème = peau normale.

Par contre, si on la soigne mal, elle peut facilement changer, et devenir tour à tour déshydratée, ou encore mixte. Elle peut devenir déshydratée à cause de la température (comme les pays nordiques par exemple), un manque d’hydratation, la prise de médicaments, etc. Elle peut devenir un peu huileuse si on applique des soins trop riches ou encore qui contiennent des agents occlusifs (qui empêchent la peau de respirer). Dans ce cas, elle peut développer des points noirs ou autres symptômes inhabituels. Elle peut également devenir sensible, et développer des rougeurs. Une surexposition au soleil, le stress, la pollution, sont des exemples de facteurs qui peuvent faire basculer une peau normale en peau sensible. Bref, on ne s’assoit pas sur ses lauriers, et on soigne autant une peau normale que les autres types de peaux. Il faut simplement choisir des produits conçus pour elle.

La peau sèche

Une peau sèche est carrément l’opposé d’une peau grasse. La peau grasse produit trop de sébum, alors que la peau sèche n’en produit pas assez.

Vous avez une peau sèche si elle tiraille et est inconfortable parfois, est toujours matte (manque de brillance et de luminosité), elle absorbe complètement les crèmes que vous appliquez, elle desquame (petites peaux sèches qui lèvent) et est parfois rugueuse.

Le sébum sert à protéger la peau. La peau sèche est donc très vulnérable. Il est alors essentiel de bien la tartiner de crème bien riche deux fois par jour sans omission. Oubliez les nettoyants à l’eau moussants, ils la dessèchent encore plus. Privilégiez les laits nettoyants, les crèmes nettoyantes (non moussantes) ou les eaux micellaires.

La peau grasse

Tel que mentionné précédemment, la peau grasse a un problème de surproduction de sébum. Les peaux grasses savent en général assez facilement qu’elles sont dans cette catégorie.

Les symptômes sont assez éloquents : la peau brille (sur tout le visage, y compris les joues), et ce même peu de temps après le nettoyage, le maquillage migre et ne tient pas, elle est sujette aux comédons et aux boutons, on ressent souvent le besoin de se nettoyer la peau à l’eau pour un sentiment de fraîcheur, etc.

La peau grasse, aussi surprenant que cela puisse paraître, a également besoin d’hydratation, car elle peut aussi devenir déshydratée. Par contre, il faut choisir le bon hydratant. Les gels et les lotions matifiantes sont idéaux, car en plus d’hydrater, ils contiennent des agents séborégulateurs (diminuent la production de sébum) et des ingrédients matifiants (qui absorbent l’huile et donnent à la peau moins de brillance).

Même si ça vous fait du bien, évitez les lotions avec de l’alcool. D’autre ingrédients (comme le menthol) peuvent donner une sensation de fraîcheur, mais sans déshydrater la peau comme le fait l’alcool. De plus, la peau se défend de l’alcool en produisant plus de sébum, donc on empire la situation.

Évitez aussi de surexfolier la peau, car tout comme avec l’alcool, l’exfoliation stimule les glandes sébacées, et elles vont produire plus de sébum. Vous pouvez vous exfolier, mais contentez-vous de légers lissages sans exercer de pression (on ne frotte pas), et une fois semaine est suffisant.

Et évidemment, on oublie les crèmes riches à base d’huile. Tout doit être à base d’eau, léger et fluide.

La peau mixte

La peau mixte se rapproche beaucoup de la peau normale, mais on lui ajoute quelques déséquilibres : une surproduction de sébum dans certaines zones, et un manque dans d’autres zones. On a donc la peau grasse à certains endroits, et sèche à d’autres. Souvent, la zone grasse est appelée la zone « T », parce qu’il s’agit du front, du nez et du menton, ce qui crée la forme d’un T. Les parties sèches sont souvent les joues.

La peau mixte est le type de peau le plus fréquent. En fait, c’est une peau normale déséquilibrée.

Pour la rééquilibrer, il faut utiliser des produits suffisamment hydratants pour travailler les zones sèches, mais non gras pour ne pas aggraver les zones grasses, et matifiants pour diminuer la brillance dans les zones huileuses. Heureusement, les soins pour peaux mixtes sont nombreux.

Les soins pour peaux mixtes doivent être à base d’eau, non occlusifs (pour laisser la peau respirer et ne pas obstruer les pores et ainsi créer des comédons ou boutons), bien hydratants, mais non gras, sans huile, et dans certains cas matifiants. Et oui, ça existe!!

Les types universels

Je dit types universels, car les deux types de peaux suivants peuvent être combinés à tous les autres types, donc on ne peut pas réellement dire qu’il s’agit de catégories ou types de peaux. Donc tout dépendant de votre école de pensée, ils peuvent être considérés comme des types de peaux à part entière.

La peau sensible

Tel que mentionné, une peau sensible peut être aussi grasse, sèche ou mixte. Mais une peau sensible requiert des soins spécifiques, donc il faut considérer ce problème de façon importante et choisir des produits en conséquence.

La peau sensible a dans presque tous les cas des rougeurs. Elle devient facilement irritée, enflammée ou encore elle picote ou démange, car elle est souvent réactive aussi.

Plusieurs soins sont conçus pour les peaux sensibles. À la base, ce soins contiennent moins d’ingrédients, diminuant les chances de réactions, sont non parfumés, car le parfum est l’un des pires ennemis des peaux sensibles, et contiennent parfois des actifs apaisants et anti-rougeurs, car une peau enflammée doit être apaisée.

En plus d’opter pour ce type de soins, assurez-vous de porter une protection solaire élevée à chaque fois que vous pointez le nez dehors, car le soleil aggrave les rougeurs.

En plus des parfums, il faut aussi éviter l’alcool, les nettoyants agressants et les exfoliants, au risque d’irriter la peau.

La peau déshydratée

La peau déshydratée manque d’eau. La déshydratation peut être occasionnelle (saisonnière) ou plus fréquente, selon chaque personne atteinte.

Évidemment, l’intérieur influence l’extérieur, donc quelqu’un qui ne s’hydrate pas suffisamment (manque d’eau), va avoir une peau déshydratée aussi.

Une peau déshydratée présente des symptômes très similaires à la peau sèche, mais avec d’autres symptômes n’appartenant pas à la peau sèche soit en même temps, ou le reste de l’année. Pour clarifier ce que je viens de mentionner, une peau sèche est sèche tout le temps, toute l’année, et elle le sera fort probablement toute sa vie. Une peau déshydratée est en général plus yoyo. Si vous avez moindrement un peu d’huile sur le nez ou quelques points noirs, ou encore que vos symptômes de peau sèche n’apparaissent que dans certaines occasions (changements de température, changements hormonaux, grossesse, médication, stress, etc. ), c’est à coup sur une peau déshydratée.

Tout comme pour la peau sensible, il est tout à fait possible d’avoir une peau mixte et déshydratée, grasse et déshydratée ou sèche et déshydratée. C’est donc un problème supplémentaire.

Soigner une peau déshydratée est simple : il faut lui donner de l’eau, car c’est ce dont elle manque. Et une peau déshydratée ne manque pas d’huile, alors ne la soigner jamais avec des produits pour peau sèche (sauf si elle est sèche et déshydratée, alors dans ce cas on y va avec une crème pour peau sèche et déshydratée, car oui, ça aussi ça existe!). Les soins pour peaux déshydratée sont donc à base d’eau, et sont conçus pour hydrater en profondeur, sans être gras.

Alors voilà, maintenant j’aimerais savoir si vous vous reconnaissez dans une ou plusieurs catégories? Est-ce que vous soigniez déjà bien votre peau ou cet article va vous faire changer de routine de soins???

Et pour terminer, sachez que quand on est malchanceuse, il est aussi tout à fait possible d’avoir une peau grasse, sensible et déshydratée à la fois… ;o) Mais ça aussi, ça se soigne!

Commentaires

55 Responses à “Quel-est votre type de peau?”
  1. Céline dit :

    Je n’ai pas de budget particulier, et je n’ai pas de marques favorites ^^

  2. I.D. dit :

    Lili Rouge Aloe Foundation (pour peau sensible est sans huile)
    Cover FX Natural FX (tous types de peaux sensibles, y compris à problèmes)

  3. Céline dit :

    Je n’ai pas vraiment de budget , ni de marques favorites ^^

  4. Céline dit :

    Ha , exscusez moi ^^ Merci beaucoup !

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. [...] plus… Quel-est votre type de peau? AC_FL_RunContent( [...]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Powered by sweet Captcha

Current month ye@r day *