Structure de la peau 101

avril 5, 2010 par  
Classé sous Articles récents, Le saviez-vous?


Structure interne de la peau

Structure interne de la peau

Bonjour à toutes,

je vous parle sans cesse de soins pour la peau, en mentionnant des termes qui pour certaines peuvent être inconnus. J’ai donc décidé de vous faire un bref résumé de ce qu’est la peau, de quoi elle est composée, en y intégrant les termes courants en cosmétiques et ce que ça vous donne de savoir ça dans votre magasinage cosmétique. De cette manière, vous pourrez mieux juger des soins cosmétiques visage et savoir de quoi on parle lorsqu’on traite de couches de peau et autres termes dermatologiques.

La peau est importante et mérite nos soins

La peau est très importante, car elle protège l’ensemble de notre corps. Elle est d’ailleurs le plus grand organe de tout le corps humain. La peau et utile non seulement pour protéger les autres organes internes de l’environnement externe, mais aussi pour réguler la température du corps ainsi qu’éliminer.

Comme la peau est soumise à plus d’agressions externes et est l’élément protecteur principal du corps humain en entier, elle vieillit rapidement, et ainsi elle mérite notre plus grand soin.

Les couches de la peau

La peau est divisée en trois couches : l’épiderme, le derme, et l’hypoderme.

L’épiderme

L’épiderme est la couche superficielle de la peau, celle qui se situe à la surface, qu’on peut toucher. Elle mesure environ 0,05 mm à 1,5 mm d’épaisseur, selon l’âge, l’ethnie, ainsi que plusieurs autres facteurs. C’est donc la couche la plus mince de la peau. Sa fonction principale est de protéger.

L’épiderme contient elle-même une couche cornée, une couche basale et des mélanocytes, les cellules qui produisent la mélanine (qui donne la couleur de la peau, dont le but est d’absorber les rayons UV). Ce sont elles qui vont également produire les taches brunes, surtout si on les expose à trop de soleil ;o). La couche basale (couches inférieures de l’épiderme) se divise en permanence, et les cellules la composant remontent à la surface pour venir mourir à la surface. La couche de surface est appelée la couche cornée. On remarque donc que la peau se régénère constamment.

Plusieurs crèmes vont mentionner dans leur description pouvoir agir en traitant et en hydratant « les couches superficielles de l’épiderme ». Lorsque vous lisiez cette information auparavant, vous vous disiez que c’était probablement très bien, mais en sachant maintenant que l’épiderme entier ne mesure pas plus d’un millimètre et-demi, imaginez combien peu profond ce produit agit!! Alors lorsque vous lirez cette information la prochaine fois, vous saurez que le produit ne peut pas agir en profondeur.

Le derme

Avant de vous parler du derme, il y a une chose importante à savoir : la barrière entre l’épiderme et le derme est imperméable. On ne peut donc pas la traverser, du moins pas avec des molécules de taille normale. Pour réussir à pénétrer à travers les microscopiques orifices de cette membrane, il faut des molécules microscopiques. Donc, une crème qui vous dit qu’elle pénètre dans le derme doit avoir des ingrédients actifs dont la taille est plus petite que les orifices, souvent de taille nano. C’est le cas des patchs médicamentés, qui se rendent dans le sang. Pour se rendre dans le sang, il faut se rendre dans le derme, car c’est là que les premiers vaisseaux sanguins se trouvent.

Le derme est la couche principale de la peau. Elle représente environ 90% de l’épaisseur totale de la peau. Elle mesure entre 1,5 mm à 4,0 mm d’épaisseur. Sa fonction principale est d’être la structure de soutien et son autre fonction est l’hydratation.

L’épiderme contient les petits vaisseaux sanguins, les glandes, les récepteurs nerveux, le collagène, l’élastine, ainsi que la matrice de polysaccharides.

Le collagène

Le collagène est une protéine fibreuse (les fibres de collagène sont produites par des cellules de la peau appelées les fibroblastes) qui, avec l’élastine, forme un réseau de soutien de la peau. On l’appelle la matrice extracellulaire. Elle pourrait faire penser à un moustiquaire. D’un côté, on a les fibres de collagène, et de l’autre, les fibres d’élastine. Lorsque l’une d’elles se brise ou s’endommage, la structure se creuse à cet endroit, exactement où on verra apparaître une ride. Et dépendant si c’est l’une ou l’autre qui s’endommage, ça influencera le sens de la ride.Voilà pourquoi on a des rides verticales et horizontales. Les rides verticales arrivent souvent à un âge plus avancé.

Le collagène est donc essentiel à la peau, car il la soutient. Il est comme une colle qui retient tout ensemble. Le collagène est inextensible. Les fibres de collagène sont capables de retenir l’eau, donc elles contribuent à l’hydratation de la peau.

Donc, si vous trouvez une crème qui vous dit qu’elle stimule les fibroblastes à renouveler la production de collagène, vous saurez donc à partir de maintenant que ce sera déjà très bon pour votre peau!

L’élastine

Également produite par les fibroblastes, l’élastine est également une protéine fibreuse. La différence avec le collagène est non seulement que les fibres sont perpendiculaires dans la structure de la peau, mais également qu’elles sont élastiques, et surtout, qu’elles sont essentiellement produites en phase de croissance. Donc, plus on vieillit, moins on a d’élastine, et cette dernière est remplacée par le collagène, qui lui, n’est pas extensible, tel que mentionné précédemment.

Vous aurez donc fait le lien avec le vieillissement cutané. Le nom élastine vient bien sur de son élasticité. L’élastine est 5 fois plus élastique qu’un élastique en caoutchouc. Elle peut s’étirer jusqu’à 150% de sa longueur initiale, et ce sans se briser. C’est l’élastine qui permet à la peau de s’étirer et de conserver sa souplesse. Donc, moins on produit d’élastine, moins notre peau sera capable de s’étirer et de revenir à la position initiale. De plus, une fibre d’élastine peut se fragiliser et se briser. D’où l’importance de bien soigner la peau afin de préserver les fibres d’élastine en bonne santé pour éviter les rides. Et savez vous quel-est le meilleur moyen de le faire? En protégeant la peau du soleil! Les rayons UV sont le facteur principal qui augmentent la dégratation des fibres d’élastine.

Donc, lorsque vous verrez une crème qui contient un facteur de protection solaire (le plus élevé possible s’il-vous-plaît), vous saurez que c’est également bon pour votre peau!

La matrice de polysaccharides

Vous devez bien vous demander ce que ça mange en hiver des polysaccharides? Les polysaccharides forment une substance semblable à un gel à base d’eau. Cette même substance a des propriétés visco-élastiques, ce qui contribue à l’amortissement des chocs. C’est la substance fondamentale du derme, en remplissant l’espace entre les autres éléments. Elle comble les espaces en liant de grandes quantités d’eau. C’est donc un agent de remplissage naturel de la peau. La version synthétique des polysaccharides de structure du derme s’appelle l’acide hyaluronique. Voilà pourquoi on peut gonfler la peau en l’injectant dans le derme. Ces polymères synthétiques reproduisent cette même matrice en se gonflant d’eau.

Donc, si une crème possède des particules d’acide hyaluroniques assez fines (ce n’est pas le cas de toutes), pour traverser dans le derme, vous saurez à partir de maintenant que cette crème est bonne pour votre peau.

L’hypoderme

L’hypoderme est la couche profonde de la peau.Elle est essentiellement composée de tissu adipeux (hé oui, de la graisse ;o)). Sa fonction principale est donc le stockage des graisses, mais également l’absorption des chocs. En étant composé de graisse, l’hypoderme devient un excellent isolant thermique (empêche la perte de chaleur du corps), et un excellent protecteur. C’est également une réserve d’énergie.

Dans l’hypoderme, on retrouve les plus gros vaisseaux sanguins, des nerfs, des glandes sudoripares (qui produisent la sueur) et des follicules pileux (les poils).

Au niveau soins de la peau, on ne parle pas de l’hypoderme, car les produits cosmétiques n’agissent pas plus loin que le derme, et il est inutile de traiter l’hypoderme, car les rides, et autre imperfections régulières ne viennent pas de là.


Voilà, je pense que je vous ai assez bourré le crâne aujourd’hui avec ces termes scientifiques, mais même si c’est moins excitant qu’une métamorphose maquillage ou qu’un lancement de rouge à lèvres, c’est quand même très très utile de connaître ces informations, non seulement pour nos connaissances générales, mais aussi en tant que consommatrice de soins de la peau avertie!

Dans un prochain article de la section « Le saviez-vous », je vous parlerai plus en détail du vieillissement de la peau, de ses causes et facteurs, et ce qu’on peut faire pour le ralentir. Je pense donc que si vous avez déjà lu Structure de la peau 101, il sera beaucoup plus facile pour moi de passer à la prochaine étape.

À très bientôt pour votre prochain cours d’initiation aux soins de la peau virtuel… ;o)






Commentaires

7 Responses à “Structure de la peau 101”
  1. Sapphire dit :

    Très bon résumé! Tu a juste oublié les poils si je me souviens bien! Mais bon ce n’est qu’une annexe cutanée..

  2. Sandy47 dit :

    Waouh tu nous a fait la totale sur la structure de la peau :-) J’ajouterai les mélanocytes sur le fonctionnement de la pigmentation, mais bon, ce n’est pas une couche de la peau ;o)

    Je passe en coup de vent pendant que je bois ma tisane.

    Ton blog m’a manqué ID, mais j’étais ultra occupée.

    Je repasserai pour lire tous les articles que j’ai ratées depuis mon absence.

    Bises à toutes

  3. I.D. dit :

    Bonjour Sandy, contente de te revoir! J’en ai parlé un peu des mélanocytes, mais très brièvement, car elles sont situées dans l’épiderme.

    Au plaisir de te reparler lorsque tu auras un peu de temps libre. D’ici là, prend soin de toi.

    À bientôt,

    Bises

  4. Sandy47 dit :

    Ton blog m’avait également énormément manqué Isabelle :-)

    Dès que j’aurai un peu de temps, je passerai carrément sur ton forum pour faire une évaluation en images du dernier fond de teint que je me suis acheté… je suis aux anges ! Même s’il n’est pas aussi parfait que le Guerlain que j’avais, je le positionne juste derrière ;o) Je dirais qu’il est juste un peu plus matifiant que le Guerlain, donc pas sûre encore qu’il sera aussi confortable en plein hiver… à voir. Sinon la texture est aussi fine tout en étant couvrante et le fini est vraiment naturelle, ça ne fait pas du tout le genre « j’ai trempé ma figure dans la farine »… donc, je ferai des captures à la webcam et je posterai sur le forum dès que je peux.

    Grosses bises Isabelle et à bientôt

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. […] en dire plus sur ces petites pilules, il serait intéressant de relire mon article « Structure de la peau 101 » pour vous aider à comprendre les effets […]

  2. […] -Gatuline In-Tense : Extrait cocentré d’une plante (paracressacts ou spilanthes acmella) qui stimule la production de fibroblastes pour régénérer et raffermir la structure de la peau. Pour savoir comment fonctionne la structure de la peau et savoir ce qu’est un fibroblaste, consultez mon article : « Structure de la peau 101« . […]

  3. […] vous désirez en savoir plus sur la peau avant de lire mon article sur les ingrédients anti-âge, cliquez ici. Vous aurez moins l’impression de lire du chinois… […]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Couldn't connect to server: Connection timed out (110)