Technique maquillage : Comment appliquer le cache-cernes

Technique d'application du cache-cernes Presque tout le monde a des cernes. C’est pour cela que le cache-cernes est un outil essentiel en maquillage. Un cache-cernes mal appliqué peu empirer la situation. Voici donc des conseils et techniques simples que j’utilise sur mes clientes pour bien camoufler leurs cernes.

1) Choisissez toujours votre cache-cernes de la même couleur que votre carnation ou un demi-ton plus clair si vos cernes sont très foncés. Si le cache-cernes est trop foncé, vos cernes seront intensifiés alors que s’il est trop clair, vous aurez l’air trop maquillée et l’effet ne sera pas naturel.

2) Si vous avez des rides autour des yeux, des poches ou la peau sèche, privilégiez les textures crème au bâtons ou aux cakes. Les textures crème se fondent mieux à la peau, n’accentuent pas les rides et donnent un résultat plus naturel.

3) Les maquilleurs n’utilisent pas des pinceaux pour rien. Ils sont vos meilleurs alliés en maquillage. Achetez-vous un pinceau pour le cache-cernes, l’application sera grandement facilitée. Suggestion : M.A.C Pinceau correcteur #194 (autour de 20€ / 22$CA). Le pinceau est encore plus utile dans le cas des textures plus épaisses comme les cache-cernes en pot.

4)

Technique d'application du cache-cernes

On commence par appliquer 5 petits points de cache-cernes à l’aide du pinceau sur la partie la plus foncée du cerne en partant du coin interne de l’œil, près du nez. Si vous avez des poches, il est très important de ne pas mettre les points de cache-cernes sur la partie la plus proéminente de vos cernes (ce faisant, vous accentuerez vos poches), mais bien dans la partie creuse (sous la poche), pour éclaircir la partie la plus foncée et ombrée.

5) À l’aide du pinceau ou de votre annulaire, tapotez légèrement (ne jamais étendre ou essuyer le cache-cernes) le produit de manière à le fondre dans la peau. Débutez le tapotement au coin interne de l’œil et déplacez-vous vers l’extérieur. Recommencez au besoin si le produit n’a pas bien pénétré.

6) Au besoin, vous pouvez répéter l’étape 4 à certains endroits précis ou vous avez besoin de plus de couvrance. N’en appliquez pas trop épais, car vous pourriez créer des stries et de « fausses rides »

7) Si vous n’avez pas appliqué de fond de teint au préalable, il serait idéal de faire « descendre » le cache-cernes légèrement sur la joue (près du nez), afin de ne pas créer de démarcation entre le cerne camouflé et le reste du visage qui est parfois rouge.

Voilà, vous avez maintenant un regard réveillé et éclatant comme si vous aviez dormi 12 heures!

Commentaires

38 Responses à “Technique maquillage : Comment appliquer le cache-cernes”
  1. hermione dit :

    ouais , c’est vrai que c’est un produit qu’on devrait avoir …Mais j’y pense pas systématiquement …je suis plutôt masque ou patch ..
    Je vais voir de m’en acheter un .

  2. Sandy dit :

    C’est vrai que si on l’applique mal, c’est pire que si l’on n’avait rien mis lol

    Je parle par expérience, au point que j’avais renoncé à utiliser ce produit tellement le résultat était lamentable, quelque soit la texture !

    Je me suis décidée à acheter un pinceau pour application du correcteur ou anti-cerne mais c’était pas encore ça (ce n’est pas la faute du pinceau, il est hyper doux et comme il faut) mais je viens de découvrir que je ne tapotais pas, je passais le pinceau sur le correcteur comme si je peignais et du coup, c’était pas uniforme, une bonne partie avait foutu le camp !

    Merci donc pour cette précision car je n’avais pas saisi qu’il fallait tapoter.

  3. I.D. dit :

    Je suis très contente d’avoir contribué à vous réconcilier avec le cache-cernes! Ça me fait bien plaisir!

  4. Sandy dit :

    Merci ID, me reste plus qu’à apprendre à tapoter « légèrement » car j’ai un nouveau souci à présent : soit je tapote de façon trop appuyé, soit j’étends le produit.

    Mais je ne vais pas lâcher le morceau maintenant que j’ai acheté un bon pinceau et que j’ai une bonne texture crème avec une bonne teinte (je peux dire que j’en avais bavé avec les teintes, soit c’était trop clair et même en estompant, ça faisait maquillée de très loin, soit trop foncée et j’avais l’air encore plus fanée)

    Faut que je m’entraîne à être subtile sur le tapotement.

    Pour le camouflage d’un bouton, j’ai encore beaucoup de chemin à faire, je crois qu’il faut que je songe à l’éponge en latex pour finaliser en douceur car mon doigt il est pas sympa !

    Mais bon, chaque chose en son temps, le camouflage des cernes avant tout ;-)

  5. I.D. dit :

    Cool, je suis contente de vous avoir aidé Sandy!! Effectivement, il faut appuyer très légèrement, de façon à ne pas retirer les couches de produit.
    Et pour les boutons, voici un article qui pourra vous intéresser : http://www.secretsid.com/2008/06/comment-camoufler-un-bouton-dacne/

  6. Sandy dit :

    Merci I.D, je commence à faire des progrès au niveau cache-cernes ;-)

    Et merci pour vos conseils détaillés car j’avais regardé je ne sais combien de tuto vidéo (Jane Iredale et d’autres), à regarder cela a l’air tellement simple et quand on essaie de faire pareil, c’est autre chose !

    Au moins, vos conseils m’ont réaliser un certain nombre d’erreurs sur le dosage, la technique (tapoter léger), la texture, etc.

    Pour le topic « comment camoufler un bouton », je l’avais déjà lu attentivement mais là, je crois qu’il va me falloir un entraînement « intensif » car je suis vraiment Lambda à ce niveau ;-)

    Mon gros défaut à ce niveau, c’est que je ne sais pas faire preuve de patience et y aller cool : j’ai une facheuse tendance à vouloir appuyer lors de l’application, et après, j’ai la désagréable surprise de voir mon bouton empirer…et après, pétage de câble, je ne résiste pas et je fais ce qu’il ne faut jamais faire, c’est à dire le triturer. Et après, c’est plat mais c’est une tâche brune à la place ! J’essaye de me contrôler depuis car je marque vite et longtemps (comme un grand nombre de peaux métissées) et après ça donne des complexes dont on se passerait bien ;-)

    En tout cas, mille merci à votre site et toutes ces rubriques si utiles pour nous :-)

  7. I.D. dit :

    Le truc avec les boutons, c’est la patience…. ;o)

  8. Sandy dit :

    Entièrement d’accord ID, la patience… le pire, c’est que je le sais (je sais surtout les dégâts que ça fait quand je triture), mais y a des jours où on oublie tout principe, qu’on se regarde trop à la loupe, et là notre main (ou plutôt nos doigts) nous démange, et on finit par tripoter… et on regrette de suite après, car on sait très bien que ça va faire des dégâts et que ça va durer plus longtemps que si on avait rien touché.

    La dernière fois que j’ai trituré un bouton, ça remonte à 2 semaines ; il était petit pourtant, mais il me démangeait autant qu’une piquûre de moustique… et comme ce jour-là, j’étais déjà contrariée (état qui me fait vite péter les câbles pour un rien), j’en ai oublié mes bonnes résolutions et je tripoté sans pitié ! Dans la minute qui a suivi, je regrettais déjà mon geste : joue boursouflée, sensation de brûlure… et surtout, j’appréhendais déjà le résultat le lendemain, et que j’ai obtenu : bouton surinfecté qui avait grossi avec une couleur violacée. Là, ça démangé davantage et j’ai trituré à nouveau et j’ai fait ensuite un pansemant pour la journée. Le surlendemain, pas de surinfection mais une croûte.

    Alors, j’étais à filmer, j’ai tenté de mettre du correcteur sur une croûte ! Quelqu’un a-t-il déjà réussi à cacher une croûte avec du correcteur ? Moi, je vous garantit que j’étais prête pour tourner dans un film d’horreur avec du correcteur dessus !! Pas besoin d’effets spéciaux, y en avait déjà lol

    Je sais que le ridicule ne tue pas (heureusement), mais bon, il était hors de question que je mette le nez dehors ainsi ; je suis allée me laver la figure, me réhydrater et 10 minutes plus tard, j’ai mis du fond de teint poudre mais sans correcteur. On voyait la croute, mais vallait mieux la laisser comme ça qu’avec du correcteur dessus, pas envie de passer pour une extra-terrestre dehors.

    Depuis, la croûte est partie pour laisser une « jolie » tâche brune mais au moins c’est lisse. Je vais donc attendre qu’elle s’estompe progressivement… là, y a que la patience, y a pas de remède miracle pour faire disparaître une tâche en un jour, ça n’existe pas, hélas.

    Y a des jours où je m’énerve après moi-même d’être aussi impulsive, faut que je tente le yoga.

    Vous l’aurez donc compris I.D, avant de m’entraîner à camoufler des petits boutons, faut que je m’entraîne déjà à NE PLUS LES TRITURER, j’aurai fait déjà un énorme progrès ;-)

  9. Sandy dit :

    Mais, bon, depuis que je sais que Sivoderm passe bien sur les 2-3 autres boutons que j’avais eu après, ça me remonte le moral et je me dis que dorénavant, j’applique en local et je patiente. Ceux-là au moins, je ne les ai pas trituré, et sont plus là ;-)

  10. I.D. dit :

    Vous faites bien Sandy avec Sivoderm, la pire chose à faire est de gratter, presser ou perforer un bouton. Il faut le laisser sécher et s’enlever tout seul, si non ça laisse des cicatrices.

  11. I.D. dit :

    LOL Sandy, vous n’êtes pas la seule à faire cette erreur. Ce que je vous recommande lorsque votre bouton pique, c’est d’appliquer de l’onguent Benadryl (avec du DIPHENHYDRAMINE CHLORHYDRATE) qui est très efficace pour calmer, ou bien de l’huile essentielle de lavande aspic.
    Oui, c’est vrai qu’une fois le bouton en cicatrice croutée, il est très difficile de le camoufler. Il faut alors appliquer une très très généreuse couche de camouflant en pâte ou en cake, de manière à créer une couche opaque par-dessus, mais le résultat n’est jamais très naturel…
    Moi-même j’ai déjà crevé mes boutons, lorsque j’étais adolescente et que j’en avais 10 en même temps. J’ai maintenant des cicatrices permanentes qui ne partiront jamais… :o(

  12. Sandy dit :

    Benadryl, je note, merci beaucou ID pour le tuyau car j’avoue que je ne connais pas du tout, et si cela peut me permettre de calmer la démangeaison d’un bouton, je suis preneuse… car c’est difficile d’oublier qu’on a un bouton (aussi petit soit-il), quand ce chenapan nous démange !

    Le Benadryl se trouve en pharmacie/parapharmacie ?

    L’HE de lavande aspic, j’en avais vaguement entendu parler : il paraît qu’associé à de l’HE de Tea Tree c’est très efficace.

    Mais je vais déjà tenter le Benadryl ;-)

    Hier soir par exemple, il m’est sorti une plaque rouge sur la joue droite avec un bouton d’irritation au milieu (il a fait bien chaud dans la journée et dans la soirée, vent + fraîcheur – et ce changement brutal peut me provoquer ce genre de surprise) : ça me démangeait gravissime et ça me brûlait en même temps, j’ai passé du Sivoderm dessus, ça a calmé la sensation de brûlure et la plaque rouge est partie, mais la démangeaison était encore là pendant plusieurs heures. Au réveil, la plaque rouge n’est pas revenue, le bouton est rose pale (ce soir, je remet du Sivoderm pour continuer l’action), plus de démangeaison mais hier soir j’ai tout de même souffert de cette démangeaison pendant un bon moment.

    Donc, un produit qui pourrait agir sur la démangeaison dans l’heure même où apparaît la démangeaison, ça m’arrangerait bien :-)

  13. I.D. dit :

    Benadryl est une crème topique conçue pour diminuer les démangeaisons dues aux allergies, à l’herbe à puce, aux irritations légères de la peau, aux piqûres d’insectes et aux coups de soleil légers. Alors pour les boutons que vous avez, vous pourriez d’abord demander à votre pharmacien avant pour voir si cette crème vous convient. Je ne sais pas si cette marque est distribuée en Europe, car elle est fabriquée aux États-Unis. Si non, un onguent à la lidocaïne pourrait peut-être aussi faire. En fait, il existe plusieurs crèmes et onguents en vente libre qui ont la propriété de diminuer les démangeaisons. Vous allez certainement en trouver une qui vous convient.

  14. Sandy dit :

    Effectivement, les pharmacies de ma ville ne connaissent pas, donc je pense que ce n’est pas distribué en France.

    Du coup, j’ai mis du Cicalfate crème sur une nouvelle démangeaison, et c’est parti… c’est une pharmacienne qui me l’avait recommandé l’an dernier, mais l’été j’ai tendance à oublier que je l’ai dans ma salle de bain, alors que pour ce type de pb, elle est mieux que Sivorderm. En fait, ça m’arrive souvent lors d’un changement brutal de températures : et je suis passée de 33-34° à 21° aujourd’hui avec du vent, donc ça perturbe le bas de mes joues.

    Il parait que la lotion Cicalfate est un bon complément pour assécher les lésions suintantes : je croyais au début que c’était l’équivalent de la crème mais en lotion mais une copine me l’a montré et en fait c’est 2 produits différents. Je vais donc songer à me la prendre en prévision ;-)

  15. I.D. dit :

    Vos boutons sont-ils causés par la rosacée, de l’eczéma ou toute autre affectation de la peau?

  16. Sandy dit :

    Non, je n’ai jamais eu de rosacée ni d’eczéma au visage (il m’arrive parfois d’avoir un dartre dû à une sécheresse cutanée sévère sur une zone – la dernière fois c’était sous la bouche, mais c’était en hiver) : en fait, lors de changement brutal de températures + vent, j’ai des petits boutons d’irritations généralement provoqués par une déshydratation sévère à ce niveau-là (j’ai le bas des joues sec même en été). Il m’arrive d’avoir également de la dermatite séborrhéique à la racine des cheveux et à la naissance des sourcils lors de froids très vif (Cicalfate crème m’a calmé tout ça).

    Par contre, le bouton que j’avais trituré y a 2 semaines, c’était un bouton de chaleur qui me démangeait et qui est devenu suintant après l’avoir trituré… c’est pour cela que j’envisage de prendre également le Cicalfate en lotion pour ce type de problème.

    La version crème, elle, est faite pour les désagréments du premier paragraphe ;-)

  17. Sandy dit :

    ID, je viens découvrir un produit sur Sephora qui m’a l’air super intéressant (bien que je n’oublie pas le Cover Fx que tu m’as conseillé pour les cernes) dans le rayon Bobbi Brown (anti-cernes crème) http://www.sephora.fr/browse/product.jhtml?id=P47311&shouldPaginate=true&categoryId=BROWN

    D’après la description « Cet Anti-cernes à base de pigments jaunes camoufle et estompe instantanément les cernes, même foncés. Sa texture crémeuse assure une application facile et une couvrance totale, tout en réduisant l’apparence des ridules de déshydratation. Formule Longue-tenue. » et l’avis d’une cliente, cet anti-cernes a l’air super intéressant, tu en penses quoi ?

  18. I.D. dit :

    Il me semble l’avoir déjà essayé sur ma main chez Holt Renfrew, mais jamais sur le visage, alors je ne peux pas me prononcer. Dans mon souvenir il semblait très bien. Et les produits Bobbi Brown sont excellents!!! Je les aime beaucoup. Alors je ne serais pas inquiète d’acheter un nouveau produit inconnu de cette marque. Je n’ai jamais été insatisfaite des produits pour le teint de cette marque. Un peu des mascaras, mais le reste est toujours de qualité pro. Lance-toi ;o)

  19. Sandy dit :

    Moi, je connaissais leur poudre mais pas leur correcteur (grande lambda à ce niveau).

    Bon, ok ID, je peux le tester sans inquiétude, je ne serai pas déçue je pense ;o)

    Donc, prochain correcteur que je me testerai sera celui-ci…. je ne sais pas quand je me déciderai à l’acheter car mes petits budgets ne me permettent pas de me faire des folies chaque mois, mais j’y songe ;o) sauf si je le trouve sur Ebay à un prix intéressant, je me laisserai tenter avant lol

    En tout cas, je n’hésiterai pas à te faire part de mes impressions quand je l’aurai essayé ;o)

  20. Sandy dit :

    ID, sur la 2ème image de ton article, n’est-ce pas l’oeil de la jolie modèle qu’on voit sur ta dernière vidéo « maquillage yeux de biche » ? http://www.secretsid.com/videos-maquillage/maquillage-style-oeil-de-biche

    En tout cas, je jurerais que c’est son oeil ;o)

  21. I.D. dit :

    Wow, bravo Sandy, tu es perspicace! C’est effectivement la même personne. En fait, c’est ma cousine Sarah qui est actrice, et j’ai utilisé son oeil à toutes les sauces depuis le début de mon blog. Alors il est fort probable que tu le remarqueras dans bien d’autres articles. C’est aussi elle qu’on voit sur le maquillage Sophistiqué, mais ça fait longtemps, elle avait 12 ans à l’époque. Elle a maintenant 20 ans.

  22. Sandy dit :

    Ah, j’en étais sûre :-) Je me suis dit « c’est le même oeil, y a que la ligne de sourcils qui n’est pas exactement pareille », mais bon, une ligne de sourcils peuvent évoluer ;o)

    Par contre, je n’aurais pas deviné que c’était elle sur le maquille sophistiqué car il y avait un écart de plusieurs années et en plus la photo était en noir et blanc.

    Elle a tellement de beaux yeux et un beau grain de peau (avec des petites tâches de son ou de rousseur qui lui donnent encore plus de charme), que même une photo d’un seul oeil, je l’ai reconnue :-)

  23. Sandy dit :

    ID, j’ai une question pour « l’après cache-cernes » : une fois qu’on a appliqué le cache-cernes (ou correcteur) doit-on poudrer ? Si oui, on poudre partout sous l’oeil ou partiellement ?

    Je te pose cette question car je suis une grande lambda à ce niveau et quand j’essaie d’en mettre, je crois que je poudre trop.

    Et sur tes vidéos (ainsi que sur d’autres qu’il m’est arrivé de visionner), il me semble que tu poudres partiellement, ou bien est-ce parce que l’action se déroule vite sur les vidéos que ça me donne cette impression ? Tes conseils sont toujours les bienvenus ;o)

  24. Sandy dit :

    Bon, j’ai essayé de revisionner celle-ci de vidéo http://www.secretsid.com/videos-maquillage/smoky-eye-ebene-orange-et-dore car sur celle-ci tu utilises du fond de teint compact poudre M.A.C studio fix, et donc j’ai remarqué que tu l’appliquais en tapotant à l’éponge « repliée » entre les doigts.

    Ce détail m’avait échappé lorsque je l’avais visionné la première fois, car j’étais surtout axée sur le smoky eye.

    Vu que je n’utilise que du fond de teint compact poudre (dont Studio Fix de M.A.C que j’adore) ou de la poudre, dans tous les cas c’est une texture poudre, je vais essayer ta méthode, car moi je faisais des aller-retours au pinceau (au passage, je crois dans mon souci de vouloir « fixer » l’anti-cernes, j’en mettais trop) et je crois également que j’appuyais trop sur le pinceau… hé oui, à vouloir bien faire, on ne fait pas bien – comme on dit parfois « le mieux est l’ennemi du bien ».

    Donc, le système de l’éponge « repliée » entre les doigts, je sais faire car je le fait sur le bord de chaque aile du nez, mais pour le dessous de l’oeil doit-on bien appuyer ou tapoter très léger ?

    Et doit-on bien poudrer ou poudrer léger par dessus le cache-cernes ?

    Je suis plein de questions ce soir, mais c’est pour la bonne cause, j’ai des cernes bien creux depuis des semaines (faudrait déjà que je revois mes heures de sommeil et mes horaires du dodo, ça serait déjà un bon plan) et j’aimerais arriver à les estomper correctement (quand c’est bien creux, je sais que c’est difficile de les camoufler totalement, mais au moins les estomper).

  25. I.D. dit :

    Bonjour Sandy. Ma réponse serait : ça dépend ;o). La poudre aide à bien fixer le correcteur et à le faire tenir toute la journée. Par contre, chez certaines personnes, comme par exemple celles qui ont plus de poches, ou des rides et ridules en bonne quantité, la poudre les amplifie. Dans ce cas, je ne recommande pas de poudrer. De plus, les correcteurs en stick ou en cake ne donnent pas toujours de bons résultats avec la poudre au niveau des cernes. Étant donné que la texture est plus épaisse, la poudre crée des petits plis et un aspect « peau de crocodile ». Donc, si on poudre, il ne faut vraiment pas trop en appliquer épais. Avec les correcteurs en crème, en général, il n’y a pas de problèmes. Sur mes vidéos, je poudre, car mes modèles n’ont jamais été plus âgées que la vingtaine, alors on peut s’en permettre d’avantage ;o)
    Pour ta question sur le pinceau ou l’éponge, voici un article qui pourra t’aider : http://www.secretsid.com/2009/07/comment-faire-varier-couvrance-et-fini-de-la-poudre-fixatrice/
    Donc, si tu utilises l’éponge, ça mettra plus de poudre qu’avec le pinceau. Au pinceau, le truc est de passer très légèrement, en tapotant, en secouant bien le pinceau avant l’application.

  26. Sandy dit :

    Ok, je comprends mieux.

    En effet, quand je n’ai pas de ridules de déshydratation, quand j’applique la poudre même à l’éponge, ça passe bien, mais là, depuis plusieurs mois, je trouve que ça accentue les ridules.

    Par contre, vu que je mets un cache-cerne 1 bon ton plus clair pour tenter d’estomper l’aspect « creusé » du cerne, si je ne poudre pas, ça risque de faire bizarrement trop clair par rapport au reste du visage, non ?

    Donc, envisager de prélever peu de poudre et de l’appliquer au pinceau délicatement.

    A ce propos ID, je voulais te demander ton avis : dans mon cas, ne serait-il pas mieux que j’envisage un pinceau poudre version mini kabuki comme sur ce lien http://www.3fees.com/les-accessoires/pinceaux-maquillage-mineral.html pour pouvoir poudrer plus légèrement le contour de l’oeil (surtout le dessous) plutôt que de le faire avec mon flat top habituel ?

  27. I.D. dit :

    Pour répondre à ta question Sandy, je ne prendrais ni un ni l’autre pour poudrer sous les yeux, car les deux versions déposent trop de poudre, car ils sont très compacts. Dans le meilleur des mondes, dès qu’on a un peu de ridules, il serait idéal de ne pas poudrer, et opter pour un cache-cernes longue tenue. Pour ça, je recommande fortement celui de Cover FX, qui « s’auto-fixe ». Si non, les brumes fixatrices maquillage peuvent faire l’affaire. Mais si on n’a pas le choix, je prendrais un pinceau le plus gros et le plus souple possible (genre un pinceau poudre libre classique), que j’effleurerais très légèrement sur cette zone, mais en tapotant doucement seulement, comme si le pinceau était brûlant. Plus les poils sont souples et espacés, et plus on secoue le pinceau avant l’application, plus naturel l’effet sera.

  28. Sandy dit :

    ok, je l’appliquerai avec un autre pinceau poudre libre rétractable que j’ai (que j’utilise d’ailleurs pour le cou afin de juste réchauffer la teinte) mais je tapote bien le pinceau pour réduire la quantité de poudre pour que ce soit encore plus aérien.

    C’est vrai que les gros pinceaux poudre, c’est moins couvrant mais léger pour les zones sur lesquelles on ne veut pas charger.

    Par contre, pour la solution de ne pas poudrer : faudrait dans ce cas, que j’utilise une teinte correctrice qui soit exactement de la même teinte que ma peau, et non 1 ton en dessous ? sinon ça fait bizarre si je laisse ainsi sans poudrer. Genre mettre la teinte beige-jaune à la place d’ivoire.

    Merci pour tes conseils ID. J’envisagerai Cover FX ou le Creamy Concealer de Bobbi Brown pour les jours où j’ai des ridules sous l’oeil, et pour les jours sans, utiliser le portfolio.

    En tout cas, il est amusant ce portfolio :-) Et tu avais raison, la version « peaux caucasiennes » me va… alors que si j’avais testé pour « peaux foncées », aucune couleur ne m’irait ou il aurait fallu que j’utilise un fond de teint poudre plus foncé.

  29. soussou dit :

    coucou je vien de découvrire le site et je voulais savoir comment on reconnais la carnation de notre teint pour trouver un cache cerne et un fond de teint??? merci

  30. I.D. dit :

    Bonjour Soussou,
    il s’agit de déterminer si vous êtes un teint froid (plus rosé), neutre ou chaud (plus doré), puis clair, moyen ou foncé. Ensuite, on va dans un comptoir de cosmétiques et on fait des tests dans notre catégorie.

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. […] de 20€ / 18$CA). Pour la technique d’application du cache-cernes, consulter l’article “Technique maquillage : comment appliquer le cache-cernes“. Je ne recommande pas de poudrer par la suite, car la poudre peut accentuer les rides et […]

  2. […] d’un bon cache-cernes illuminateur. Pour en savoir plus sur l’application du cache-cernes, cliquez sur ce lien. Petit truc secret : marchez la tête haute. Vous aurez donc moins d’ombre sur les yeux et la […]

  3. […] sur les cernes et les petites rougeurs et le boutons. Pour connaître les techniques du camouflage des cernes et des boutons, consulte mes deux articles complets sur ce sujet. Tu peux par la suite faire suivre […]

  4. […] d’ombres en appliquant un cache-cernes. Pour voir la technique d’application du cache-cernes, consultez mon article à ce sujet. Appliquez le cache-cernes autour de l’œil (sous l’œil et sur la paupière) pour uniformiser […]

  5. […] et éclaircira le regard en général. Pour voir la technique pour l’application du cache-cernes, cliquez ici. Suggestions : La fameuse Touche éclat d’Yves St-Laurent (autour de 30€ / 40$CA), Guerlain […]

  6. […] Applique un cache-cernes illuminateur sur les cernes. Ce dernier n’est pas obligé d’être très couvrant, car tu n’es pas beaucoup cernée. Quelques touches seulement, bien estompées, feront l’affaire. Pour voir la technique de l’application du cache-cernes, clique-ici. […]

  7. […] Pour ton teint, je te suggère de corriger les imperfections au cache cernes. Tu pourras ensuite te servir du même cache-cernes pour dissimuler tes cernes. Pour apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur la technique d’application du cache-cernes, consulte cet article. […]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Couldn't connect to server: Connection timed out (110)