La couperose


La couperose

La couperose

La couperose est un des maux du siècle en matière de soins de la peau. De plus en plus de gens en sont affectés, probablement à cause de la pollution, du stress, des rayons UV plus puissants, etc. Voici ce qu’il y a à savoir sur celle-ci, ainsi que quelques conseils, sous forme de questions-réponses.

Qu’est-ce que la couperose?

La couperose est un état de rougeur permanente de certaines zones du visgae, comme le nez, les joues, le front ou le menton. Certaines personnes en ont même au niveau du décolleté. Parfois, en plus de la rougeur, on peut aussi apercevoir de petits vaisseaux dilatés. La couperose est chronique. Les traitements doivent donc être répétés ou faits sur de longues périodes.

Quelle est la différence avec la rosacée?

La rosacée est un état plus avancé (plus sévère) que la couperose. Elle s’accompagne souvent de petits boutons (rouges à blancs), et parfois de plaques ou d’enflures.

Quelles sont les causes de la couperose?

Comme bien d’autres choses, la couperose a pour première cause l’héridité. On retrouve ensuite les gens à la peau sensible ou ayant le teint clair (êtes-vous déjà allée en Finlande… ;o), le climat (touche plus particulièrement les habitants des zones où la température est changeante, passant du froid au chaud et inversement), les bouffées de chaleur (hé oui, comme les femmes en ménopause entre autres), la pollution, l’exposition au soleil, au froid intense ou au vent, la consommation régulière d’alcool (surtout le vin rouge), l’alimentation (mets épicés, café, thé, cola, chocolat, etc.), se gratter le visage, la maladie (fièvre, grippe, etc.), les émotions (stress, fatigue, gêne, colère, etc.), et bien d’autres.

Qui est le plus touché?

Tout le monde peut être touché par la couperose, y compris les bébés, mais on observe une plus grande concentration chez les adules entre 30 et 50 ans, ainsi que chez les femmes.

Comment prévenir la couperose?

En lisant les causes, on peut déjà essayer d’en éviter le plus possible. Par exemple, évitez de vous exposer au soleil ou si vous le faites, portez un chapeau ainsi qu’une protection solaire d’un indice 50+ (Europe) ou plus élevé (Amérique). Le fait de bien hydrater votre peau peut aussi vous aider. Appliquez une crème hydratante deux fois par jour, matin et soir. Évitez également d’irriter votre peau avec des produits trop forts, comme les lotions avec alcool, les crèmes avec acide salicylique, glycolique ou de fruits (AHA), les exfoliants avec granules (vous pouvez vous exfolier, mais évitez les zones de couperose), les peelings, etc. Au niveau des soins, vous pouvez également opter pour des crèmes pour peau sensible ou apaisantes. Les produits à l’eau thermale peuvent aussi être bénéfiques.  Par contre, lorsque vous choisissez votre crème, préférez celles à base d’eau et qui sont non parfumées. Voir aussi aticle : SOS peau sensible.

Quels sont les traitements possibles?

Les crèmes

Certaines crèmes en vente libre peuvent aider, mais il ne faut pas s’attendre à des miracles. En fait, tout dépend de la sévérité de vos rougeurs. Parmi les plus populaires, on retrouve Rosaliac de La Roche-Posay, Rosacure de Canderm, Créaline de Bioderma, Sensiphase d’A-Derma (Ducray) et Antirougeurs/Diroséal d’Avène. L’eau d’hamamélis peut aussi aider, mais il est important de voir si votre couperose n’est pas de la rosacée (ne convient pas à la rosacée).

On pourra aussi se faire prescrire des crèmes par un dermatologue qui sont plus puissantes, et plus ciblées pour un problème en particulier. On retrouve entre autres l’hydrocortisone, les crèmes à base de métrodinazole, l’acide azélaïque, etc.

Les injections

Des produits « sclérosants » (comme Sclérodex) peuvent être injectés dans chaque petit vaisseaux, en combinaison avec l’électro-cautérisation (pour les plus petits vaisseaux), mais le laser est maintenant plus efficace.

Les antibiotiques/médicaments par voie orale

Certains médicaments peuvent aider comme les antibiotiques prescrits à doses faibles, ou encore pour l’hypertension, qui empêche les vaisseaux de trop se dilater.

Le laser

Le laser est actuellement le traitement le plus efficace contre la couperose, ainsi que la rosacée. Les résultats sont visibles assez rapidement. On commence à voir des résultats après troisi séances en moyenne. Le laser détruit les petits vaisseaux sanguins visibles à la surface de la peau, et ils sont ensuite éliminés par le corps. La descruction se fait en envoyant un rayon de lumière de couleur (différentes couleurs selon le type de laser) par impulsions qui est absorbé par le vaisseau, qui s’irritera, se dessechera et finira par s’éliminer complètement. On aura en général besoin d’entre 4 à 6 traitements, à intervalle d’un mois à un mois et demi, pour que le traitement fonctionne. Chaque traitement dure entre 10 à 20 minutes. Celui-ci n’éliminera peut-être pas complètement la couperose, mais il peut la dimuer de façon visible. Plusieurs types de lasers sont disponibles contre la couperose. Votre dermatologue vous conseillera sur celui qui vous convient le mieux et pourra ajuster selon votre réponse au traitement.

Le traitement au laser ne sera pas conseillé si vous êtes bronzée, car il répondra moins bien. Allez-y donc l’hiver pour être certaine. Selon votre degré de sensibilité, on pourra vous prescrire une crème anesthésiante à appliquer environ 30 minutes avant le traitement pour diminuer la douleur. Certaines cliniques proposent aussi l’anesthésie locale (injections).

Par contre, le prix du laser est élevé, et il faut renouveler le traitement après quelques années, car la couperose est chronique. Le coût par séance dépend évidemment de la surface de la zone à traiter, mais on paiera en moyenne entre 100 à 150 euros en France, et entre 75 et 150$CA au Canada.

Comment camoufler la couperose à l’aide du maquillage?

Pour celles qui ne désirent pas faire de traitement, le maquillage est une bonne alternative. J’ai déjà écrit un article complet sur le sujet. Pour le consulter, cliquez ici.

Commentaires

27 Responses à “La couperose”
  1. Sandy dit :

    Ma meilleure amie (blonde, teint très très clair aux yeux verts) souffre de couperose (héréditaire du côté paternel) avec parfois des crises de rosacée.

    Elle a suivi un traitement à la lumière pulsée entre automne 2004 et et début 2005 (les séances sont bien espacées).Par contre, elle est condamnée à utiliser des crèmes avec protection UV élevée toute l’année.

    Superbe amélioration sur le nez et l’intérieur des joues, y a pas à dire c’est bluffant ! Par contre, cela ne l’empêche pas d’avoir parfois des crises de rosacée.

    Je lui avais fait essayer l’huile de Tamanu (Calophylle Ilophylle) à mélanger en petite quantité avec sa crème de nuit. Cela a progressivement stoppé ses crises de rosacée.

    Perso, je ne supporte pas l’huile de Tamanu sur le visage, par contre sur le bas des jambes pour mes problèmes de circulation du sang, c’est le top.

    Cette huile est également très bonne pour freiner la chute de cheveux : il suffit d’en ajouter dans notre shampooing habituel pour qu’elle agisse ;-)

    Il paraît que l’HE d’helycrise italienne (immortelle) est très bonne aussi pour la couperose.

  2. I.D. dit :

    Ah oui, la lumière pulsée?! Intéressant, je ne connaissais pas. Effectivement, la rosacée est chronique également, donc elle revient inévitablement, malheureusement.
    Wow, merci pour cette petite recette de produits naturels. La nature à plus de tours dans son sac qu’on ne pourrait le croire! Donc Huile de Tamanu, à retenir!

  3. Sandy dit :

    Oui, elle m’avait parlé de lumière pulsée intense. Pour vous donner un aperçu de l’appareil http://www.cpwat.org/photo-rajeunissement/traitement.php

    Pour l’huile de Tamanu (calophylle), je recommande de la mélanger à sa crème de nuit et non de l’appliquer localement : il faut savoir qu’elle est légèrement rubéfiante, elle donne une sensation de chaleur voire une légère inflammation après application sur les peaux sensibles. C’est pourquoi je recommande l’utiliser mélangée car une crème de nuit (une petite quantité suffit pour le mélange) pour le visage, ou de la diluer avec une huile végétale pour le corps (à hauteur de 10% d’huile de Tamanu pour 90% d’huile végétale).

    http://www.desplantesdebonnevolonte.org/e107_plugins/aroma/produit.php?p=14
    http://www.labo-hevea.com/10516/huiles_vegetales/calophyllum_inophyllum_tamanu.php

    Au niveau odeur, elle me fait penser à une odeur entre le maggie cube et le curry… pas très glamour comme odeur, mais huile efficace aussi bien sur les petits vaisseaux que sur les veines des jambes.

  4. I.D. dit :

    Ouff, l’odeur décourage un peu, mais on a toujours dit qu’il fallait souffrir pour être belle, même si c’est au niveau olfactif… ;o)

  5. Sandy dit :

    C’est sûr, mais elle, il faut reconnaître qu’elle a une odeur tenace même quand on la mélange ;o) mais bon, après on s’y fait.

    Ah, j’avais oubli un détail qui a son importance : si quelqu’un la teste, faites attention de ne pas en renverser sur vos vêtements car elle tâche, elle colore même les ongles si on ne fait pas attention quand on l’applique PURE. J’en avais mis pure sur mon gros orteil pour une piqûre de moustique (et oui, elle est multi-usage, très efficace pour les piqûres de moustique), et j’avais un peu débordé sur l’ongle… il m’a fallu 3 jours pour que la couleur bizarre qui avait apparu sur mon ongle disparaisse.

    Les cosmétiques Jean D’aveze l’ont intégré dans pas mal de leurs crèmes comme vous pouvez le voir ici http://www.parfums-weil.fr/Parfums_Cosmétique_Peaux_Sèches_Crème_De_Jouvence_13.html et là http://www.parfums-weil.fr/Parfums_Cosmétique_Peau_Grasse_Jouvacnet_Crème_Peau_Grasse_79.html

    J’avais testé un fluide de leur marque qui contenait de l’huile de calophylle (Tamanu) et j’ai pas supporté cette huile sur le visage.

    Par contre, je la mélange avec mon monoï dans un petit flacon pour le bas des jambes pour les problèmes circulatoires et en local pour des piqûres d’insectes, ainsi que quelque gouttes dans mon shampooing (comme je fais des colorations, ça fait du bien aux cheveux)

  6. I.D. dit :

    Oh, intéressant! Je suis tellement gaffeuse, que crois que je vais oublier celle-là. Je vais certainement me ramasser avec une garde-robe complète orange! ;o)

  7. Sandy dit :

    Ben sur l’ongle ça fait une couleur bizarro dans le ton vert-jaune très louche lol. Mais bon, c’est si on l’utilise pure : si on la mélange, pas de risque (sauf si vous vous en renversez dessus durant le mélange – si vous avez les mains palmées comme moi).

    De toute manière, je vous recommande de la tester en petit format pour voir si vous la supportez sur le visage (en mélange avec votre crème) ou sur le corps car elle n’est pas supportée par tout le monde.

  8. I.D. dit :

    Merci pour le conseil Sandy!

  9. sylvie-québec dit :

    à quel endroit peut-on se précurer cette huile parce que moi aussi, j’ai des problèmes de couperose et de vaisseaux dilatés sur les jambes ? Merci

  10. Sandy dit :

    Bonjour Sylvie,

    L’appellation l’huile de Tamanu est le nom polynésien mais vous pouvez demander à votre pharmacie/parapharmacie habituelle s’ils ont de l’huile de calophylle (inophylle).

    Car je connais des boutiques en ligne qui livrent en France mais je n’en connais pas pour le Canada. Mais je sais que même en France, certaines parapharmacies en vendent ;o)

  11. Sandy dit :

    Ah Sylvie, un produit complémentaire à l’huile de calophylle (tamanu) est l’eau florale d’helychryse (immortelle) : je ne sais pas si vous connaissez les eaux florales/hydrolats, ils s’utilisent à la place de la lotion.

    Ma grande amie qui souffre justement de couperose l’utilise et en est fan, ensuite elle applique sa crème de nuit (à laquelle elle ajoute un petit peu d’huile de tamanu).

    Pour vous donner un aperçu du produit http://aroma-zone.fr/aroma/fichehydrolathelichryse.asp

    Par contre, si elle se vend facilement en France, je ne sais pas si elle se vend au Canada car j’ai regardé chez Naturosources (boutique canadienne) dans leurs hydrolats http://www.naturosources.com/produits.html?page=shop.browse&category_id=7 et je ne la vois pas.

    Ceci dit, vous pouvez toujours interroger votre parapharmacie ou les boutiques artisanales de votre région (ça se trouve, elles auront également l’huile de calophylle) ;o)

  12. I.D. dit :

    Merci pour votre support Sandy!

  13. Sandy dit :

    De rien ID, si cela peut aider des personnes car il est vrai que la nature a de nombreux éléments bénéfiques pour la peau et même la santé ;o)

    Même si je ne supporte pas forcément tout ce qui est naturel sur le visage, la peau du corps, elle, supporte pratiquement tout.

    Et je dois reconnaître que toutes les propriétés qui ont été attribuées à l’huile de calophylle (tamanu), et qui sont aujourd’hui reconnues, n’ont vraiment pas été exagérées.

    Par ma mère malgache et qui a vécu également à Mayotte (où j’y ai séjourné 1 an), ainsi que par diverses connaissances de différentes ethnies (indiennes, polynésiennes, centre-africaines, nord-africaines, juives, etc.), j’ai découvert des produits naturels qui font partie de certaines cultures et qui sont très intéressants pour la peau en général ou pour certaines affections cutanées. Il y a des populations qui se contentent de choses simples pour s’occuper de leur peau et on se rend compte qu’elles ont des peaux plus nettes et plus douces, certaines même ne savent ce qu’est une « crème » cosmétique… cela ne veut pas dire qu’elles n’hydratent pas la peau mais le font avec leurs propres produits (à base d’huiles végétales).

    Rien que durant l’année où j’ai vécu à Mayotte, voir ces femmes se faire un masque au msindanu (bois de santal) pour se protéger du soleil, avoir une peau nette, pour réguler la sécrétion de sébum ou simplement pour adoucir leur peau, et les voir avec une belle peau sans tâche, sans bouton sous une chaleur moite (climat très humide), nous on arrive derrière, on ne sait plus quoi faire de notre peau tellement il fait chaud et humide, et même le plus fluide des hydratants nous paraît lourd sur la peau !

    Ma mère se fait régulièrement des masques au msindanu (elle refuse d’ailleurs d’utiliser des masques vendus dans les rayons cosmétiques), et ce bois convient aussi bien aux peaux sèches (comme celles de ma mère) qu’aux peaux grasses, c’est cela qui est génial ! Moi-même je le supportais très bien avant mon pb de santé (qui semble avoir développé chez moi une sensibilité accrue au visage + échauffement). Mais bon, je me suis tourné vers le rhassoul (découvert par une amie marocaine) qui est également très bien et je le supporte très bien.

    Tout comme aujourd’hui, quel ne fut pas mon plaisir de voir que je pouvais à présent trouver en ligne un savon aux sels et boue de la Mer Morte ! Et croyez-moi, ce n’est pas réservé qu’aux personnes souffrant de psoriasis ou d’acné ! Les peaux qui souffrent facilement d’irritation ou de démangeaison apprécieront ce genre de produit, à condition qu’il y ait bien un mélange de sels et de boue. Pour l’acné, il est préférable de prendre qu’à la boue ;o)

    Du coup, je vais m’en commander 2 de 2 marques différentes pour voir lequel se rapprochera le plus du savon qu’on m’avait fait essayer il y a plusieurs années de cela.

    C’est pour cela que je dis « Vive Internet ! » car aujourd’hui des compagnies ou des boutiques artisanales développent des produits à base d’éléments qui sont très connus dans certains secteurs géographiques et pas dans d’autres, et cela nous permet de les découvrir ou les re-découvrir… et aussi les échanges qu’il y a sur les blogs, les recettes « maison » qu’on peut trouver, je trouve cela super. Et une mention spéciale pour les blogs canadiens qui semblent être les spécialistes des savons « home made » et qui partagent chaleureusement leurs recettes :-)

  14. Gigette dit :

    Bonjour
    Un petit truc que j’ai puisé dans un excellent site de dermatologue sur la couperose et plein d’autres trucs : http://www.dermatonet.com/fiche-dermatonet-rosacee.htm
    En cas de bouffee de chaleur due a la couperose, il faut prendre un glacon dans sa bouche ou de l’eau tres froide
    Resultat garanti : les rougeurs s’estompent rapidement

  15. Sandy dit :

    Eviter également de consommer des épices, du piment ainsi que l’alcool… tout ce qui peut dilater un peu trop les vaisseaux et capillaires sanguins ;o)

    Et éviter autant qu’on peut les écarts thermiques, y a rien de pire pour les peaux couperosées.

  16. I.D. dit :

    Intéressant. Merci Gigette!

  17. I.D. dit :

    100% d’accord Sandy

  18. hélène64 dit :

    jai l impression ke je suis dans se cas j ai tout le temps les joues rouges avec des boutons et sur le fronte sa me gratte je sais pas koi faire je connais pas mon types de peau et es ce ke je peu avoir ca kar je suis une ado jai 16 ans comme dans l article c est marqué ke sa arriver au adulte je sais pas j ai les meme symptomes.merci je souhaite avoir des conseils!!!!merci

  19. I.D. dit :

    @Hélène 64 : la couperose peut arriver à tous âges. Ne t’en fais pas.
    En passant, serait-il possible pour toi de ne pas écrire tes textes en langage texto, c’est très difficile à comprendre pour moi? Merci pour ta compréhension.

  20. gabez59 dit :

    bonjour I.D j’ai rendez vous au mois d’avril pour une séance de laser j’ai un peu peur je suis sous oxygéne 18/24 heures .Pourriez vous me dire ci vous connaissez des personnes qui ont fait des séanbce et ce quelles en pensent.que pensez vous de la gymnasrtique faciale?
    merci pour votre blog et pour vos réponses

  21. I.D. dit :

    Bonjour Gabez59, je ne m’y connais pas beaucoup en épilation laser, ni en gymnastique faciale d’ailleurs. Pour l’épilation laser, vous pouvez me lister vos questionnements, ma collègue a travaillé longtemps dans un centre d’épilation laser, alors je pourrai lui transmettre vos questions.

  22. gabez59 dit :

    bonjour id je vais faire des séances de laser pour la couperose effectué par un dermatologue merci pour votre site et merci pour votre réponse.J’essaye d’ouvrir le lien comment camoufler la couperose par le maquillage mais je n’y arrive pas bon dimanche a vous

  23. Ana dit :

    Sur le blog beauté d’une japonaise, elle présente son remède miracle : le masque aux flocons d’avoine. On humidifie le flocon, et on applique que le visage. Aux vues des photos, ça marche bien. A tester. Après tout c’est bio…
    En espérant avoir aider quelques personnes =)

  24. I.D. dit :

    Merci pour le tuyau!

  25. I.D. dit :

    Intéressant Ana, et très abordable!

  26. Christ dit :

    Bonjour ,

    j’ai lut cette article parce que moi je n’en fait pas particulièrement beaucoup, je rosie facilement certes, mais je n’ai que 23 ans aussi et mon esthéticienne quand je suis allé me faire faire un facial pour la première fois (je suis allé chez Yves Rocher ) m’a expliquer que je j’avais quelque petits vaisseaux sanguin voyant et un peu de couperose, car j’ai une peau sensible elle m’a donné(pcq il y avait une promotion avec le facial j’avais les produit utilisé gratuit) Une crème hydratante pour peau sensible a tendance rosé qui amenuise l’apparence rosé de trop et malgré que *Yves Rocher* ont leur force et faiblesse cette crème était particulièrement utile … Alors pour celles qui en on mais on s’entend moi j’en ai très peu donc la crème fut efficace sur moi …

    http://www.yvesrocher.ca/control/soins-visage/peaux-sensibles/soin-dermo-traitant-anti-rougeurs/?cmSrc=Category

  27. Volka dit :

    Il y a aussi un serum de la marque finlandaise Detria (comme vous avez tres bien remarqué la couperose est repandue chez eux en Finlande), qui marche bien apparemment. Par contre je ne sais pas si c’est vendu au Canada…

Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Couldn't connect to server: Connection timed out (110)