Choisir une bonne protection solaire

 

Les crèmes solaires

Les crèmes solaires

Il existe une variété phénoménale de crèmes solaires. Quand vient le temps de choisir, on se retrouve envahie et il devient très difficile de se brancher, en particulier si on a une peau sensible et/ou intolérante ou qu’on ne connaît pas du tout les différents types de protections. Voici donc plusieurs éléments à prendre en considération ainsi que des conseils et informations sur le merveilleux monde des crèmes solaires.

Indice de protection solaire

La première chose à savoir est que ce n’est pas parce que vous portez une protection solaire que vous êtes à 100% protégée du soleil. Les protections solaires d’un FPS 30 et plus vont protéger à environ 97% des rayons. L’idéal est donc de vous exposer avec modération, sans compter uniquement sur votre crème solaire, et ce même si l’indice est de FPS 90!

Pour garantir une bonne protection, assurez-vous de choisir une crème solaire à spectre élargit, qui protège autant des rayons UVA que les UVB.

Les deux types de rayons sont nocifs pour la peau. Les deux peuvent causer le cancer de la peau, mais ce sont les UVA en particulier qui provoquent le vieillissement prématuré de la peau, tandis que les UVB causent plus rapidement des coups de soleil.

Si vous vous demandez ce que signifie un indice de protection solaire, c’est très simple : plus l’indice est élevé, moins vous avez de chance d’avoir un coup de soleil rapidement.

Application de la crème

L’autre chose importante à savoir est qu’il est PRIMORDIAL de renouveler l’application de votre crème solaire au minimum aux deux heures, et ce lorsque vous n’avez pas transpiré, que vous ne vous êtes pas baignée ou essuyée avec une serviette. Dans un ou plusieurs de ces cas, réappliquez immédiatement de la crème (donc plus souvent qu’aux deux heures).

De plus, appliquez votre crème solaire au moins 30 minutes avant l’exposition.

Autre conseil : il ne faut pas lésiner sur la quantité. Appliquez toujours une GÉNÉREUSE couche de crème solaire afin qu’elle soit efficace. Si non, l’indice de protection indiqué sur la bouteille pourrait ne pas être atteint et vous pourriez éventiellement ne pas être assez protégée.

Physique VS chimique

Mais saviez-vous que plusieurs personnes ont déjà cru à tort qu’elles avaient fait une réaction au soleil, alors que leur réaction était plutôt due à leur crème solaire?

Il existe deux types de crèmes solaires : les physiques et les chimiques.

Pour éviter le plus possible les réactions, optez toujours pour les crèmes solaires physiques, qui ne contiennent pas de filtres solaires chimiques.

Comment savoir si la crème est physique ou chimique?

Les deux ingrédients les plus fréquemment utilisés dans la formulation des crèmes solaires physiques sont le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc (il en existe d’autres, mais ceux-ci sont les principaux), des filtres minéraux. Si le filtre solaire de la crème que vous avez choisie est composé de ces ingrédients, elle est de type physique et respectueuse de la peau sensible (et de l’environnement – les filtres solaires chimiques sont polluants). Certaines études montreraient un effet néfaste sur la santé due à l’exposition au dioxyde de titane. Tout comme les parabènes, on doit poursuivre les études pour le confirmer. Dans le doute, il existe des crèmes solaires contenant uniquement l’oxyde de zinc. Suggestions : Douce Mousse Écran Solaire FPS 30+. 

Voici quelques exemples de filtres solaires chimiques fréquemment utilisés dans la formulation de crème solaires. En les reconnaissant dans la liste des ingrédients, vous saurez immédiatement que la crème solaire est de type chimique : Homostalate, Oxybenzone, Avobenzone, Octocrylene, Octisalate, etc.

Par contre, l’avantage des crèmes solaires chimiques, est qu’elles sont plus transparentes (elles ne laissent pas de film blanc, contrairement aux versions physiques), est qu’elles sont souvent à plus large spectre. On ne peut pas tout avoir dans la vie… ;o).

Si vous voulez un compromis, sachez qu’il existe plusieurs crème solaires qui combient à la fois des filtres chimiques et physiques, car chacuns possèdent leurs avantages.

Ceci étant dit, ce n’est pas parce que vous achetez une crème solaire chimique que vous ferez une réaction. Certaines personnes sont plus sensibles que d’autres et celles-ci devraient donc faire d’avantage attention.

Pour les autres, assurez vous seulement de porter une protection à large spectre avec un indice d’un miminum de 30 (que vous appliquerez fréquemment), de vous exposer avec modération en portant des vêtements, de bonnes lunettes fumées, un chapeau ou une casquette, et d’éviter le plus possibles les heures où l’indice UV est le plus élevé, comme entre midi et quinze heures de l’après-midi.

Commentaires

16 Responses à “Choisir une bonne protection solaire”
  1. colaly dit :

    En général, je prend du 50 en indice solaire. Je crains vraiment beaucoup les coups de soleil!

  2. anastasia dit :

    Rajoutons qu´en Europe, il existe seulement, par directive europeenne, les protection solaires de SPF 6 a 50+. En dessous de 6, on considère cela un accélérateur de bronzage. Le terme « écran total » ne peut plus s´utiliser non plus.

  3. I.D. dit :

    Ça fait bien du sens qu’écran total ne puisse pas s’utiliser, étant donné que c’est impossible…
    Ça veut dire qu’on ne peut pas trouver un FPS 90 ou 100, mais seulement 50+??

  4. Catherine_6248 dit :

    oui moi aussi j’utilise 50+ (plus chapeau lol)
    Je n’ai jamais vu: « 90 ou 100 » LOL cela ne doit pas exister ;o)

    Je vais partager un truc pas rigolo:
    Je travaillais en soins palliatifs (toujours un peu)
    La première mort que j’ai accompagné était une dame qui avait un cancer de la peau.
    Cela est TERRIBLE!! Sa peau était comme du cuir avec des gros nodules!
    Le bronzage ne vaut pas la peine (et ne dure pas)
    Protégez vous et vous gagnez en beauté

  5. anastasia dit :

    en effet, en europe on ne pourra trouver que du SPF 6 a 50+.
    Si vous trouver du 60, c´est que c´est une veille bouteille d´il y a au moins 2 ans ou que la marque ne suit pas la reglementation.
    Je pense par contre que les standarts sont différents en Australie, EU…Il s´agit d´une norme Européenne.

  6. I.D. dit :

    Bonjour Catherine, merci pour votre histoire, ça fait bien réfléchir.
    Ce que j’ai cru comprendre, venant du commentaire d’anastasia, en Europe, ça s’arrête à 50+, mais ici , en Amérique, on retrouve effectivement des FPS 90 et même des FPS 100. (ex. : http://www.delivereddeals.com/BioSun.asp)
    Je ne comprend pas pourquoi la législation européenne oblige que ce soit indiqué 50+…
    Quelqu’un est-il au courant comment ça fonctionne?

  7. Sandy dit :

    Et bien d’après ce que j’ai pu lire à certains endroits, une protection solaire supérieure à un indice 60 n’offre aucune garantie d’amélioration de la protection.

    Les évolutions réglementaires demandées par l’AFSSAPS

    L’AFSSAPS (Agence française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé) travaille sur l’harmonisation de l’étiquetage et des méthodes d’évaluation des indices de protection des produits solaires. Les experts s’orientent vers une classification des crèmes en cinq catégories, à l’intérieur desquelles les indices seraient regroupés et leur nombre diminué :

    – protection faible correspondra à un FPS 6,8, 10
    – protection moyenne: FPS 15, 20, 25
    – protection haute: 30, 40, 50
    – protection très haute: 50+
    Ces nouvelles directives ne permettent plus de revendiquer des indices intermédiaires à la dizaine (FPS 15, 25…), chaque produit devra afficher sur son tube sa protection UVA/UVB et la nouvelle catégorie de classification. Sachant que le rapport entre l’indice UVB et l’indice UVA doit être de 3 pur 1 (si UVB = 30, UVA = 10). Il faut noter que les tests montrent qu’une protection inférieure à 6 ne sert à rien tandis qu’une protection supérieure à 60 n’offre aucune garantie d’amélioration de la protection.

  8. I.D. dit :

    J’avais entendu parler des normes pour les FPS en France (et en Europe??). Il semble que ce soit plus sévère. Ici, on en retrouve de toutes sortes. On a les 15, 25, 45, 60, 90 et même 100. Perso je n’ai jamais utilisé une protection supérieure à 50 mais je sais que les personnes sensibles au soleil vont affectionner la 90. Je ne suis pas au courant si les recherches ici sont plus pointues ou si ça ne donne rien d’utiliser une 90, mais je me dis que dans le doute, mieux vaut y aller au max… ;o)

  9. felana dit :

    mon avis j aime bien enplus c,est vraiment pratiquan interesante aucun risque si on suit bien le regle .en fait si c’est possible j aimerais bien savoire est ce qu les gamme des produit aven sont bien pour la peau d une jeune de 21 ans pour les vissage et corps .si vous pouvais me repondre mercie mais j ai besoin de votre conseil parce que j aime bcp la facon que vous exmprime mercie et je compte pour vous

  10. I.D. dit :

    Bonjour felana,
    oui Avène sont d’excellents produits!

  11. Adèle dit :

     » Les deux ingrédients les plus fréquemment utilisés dans la formulation des crèmes solaires physiques sont le dioxyde de titane et l’oxyde de zinc (il en existe d’autres, mais ceux-ci sont les principaux), des filtres minéraux. Si le filtre solaire de la crème que vous avez choisie est composé de ces ingrédients, vous avez une bonne crème, respectueuse de la peau sensible (et de l’environnement – les filtres solaires chimiques sont polluants).  »

    Attention cette information est totalement erronée. Le dioxyde de titane est hautement nocif, au contraire. Je te propose de lire cet article (un parmi tant d’autres) publié par l’UFC que choisir: http://www.quechoisir.org/environnement-energie/risque-environnemental/actualite-dioxyde-de-titane-une-bombe-a-retardement

    En espérant que tu liras ce message,

    Adèle

  12. I.D. dit :

    Bonjour Adèle,
    merci pour l’info.
    Je n’étais pas au courant. Je vais faire la correction.

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. […] propose aussi des soins solaires (qui ne contiennent que des filtres solaires physiques naturels), dont un pour enfant, parmi les plus surs pour la peau des tout petits sur le […]

  2. […] Pour connaître la différence entre les filtres chimiques et physiques, consultez mon article à ce sujet. […]

  3. […] Une crème de nuit n’a pas besoin de protection solaire, mais toute crème de jour devrait avoir une protection solaire. Pour en savoir plus sur les différentes sortes de filtres solaires et leur fonctionnement, consultez mon article complet à leur sujet. […]

  4. […] -Il existe plusieurs types de filtres solaires. Ils ont tous des degrés d’efficacité différents selon les différents types de rayons. Par exemple, les filtres physiques (naturels) les plus courants protègent contre la majorité des rayons UVA mais certains UVB seulement. Quand au classique filtre chimique Parsol, il ne protège que contre les UVA. Le nouveau filtre populaire Mexoryl SX protège à la fois des UVA et des UVB. Pour en savoir plus sur les différents types de filtres, consultez mon article complet à ce sujet. […]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...

Couldn't connect to server: Connection timed out (110)