Les pinceaux pour l’application des fards paupières poudre

Les pinceaux yeux pour l'application des fards paupières poudreOn me pose fréquemment la question à savoir quels pinceaux sont conçus pour tel ou tel usage. C’est une bonne question, puisqu’il existe une infinité de pinceaux sur le marché et les niveaux de qualité varient. Il peut donc devenir très difficile pour une débutante de s’y retrouver dans cette jungle. Dans les prochaines semaines, je vous expliquerai en détails quels types de pinceaux sont disponibles par catégorie, comment s’en servir et comment bien les choisir. La semaine dernière, je vous parlais des pinceaux eyeliners. Pour consulter l’article, cliquez ici.

Aujourd’hui, je vous décris les différentes formes de pinceaux pour l’application des fards paupières poudre. Chacun a son usage précis. Ils sont très utiles pour créer une variété de looks.

L’élément le plus important à savoir concernant le choix de ces pinceaux est qu’ils devraient préférablement être conçus en poils naturels. Les poils naturels permettent de mieux retenir la poudre et d’en appliquer une plus grande quantité sur la paupière, tandis que les poils synthétiques laisseront un résultat trop diaphane. Il y aura deux exceptions dans cet article, et ce sera premièrement pour un pinceau qui sert justement à estomper les fards, afin de les mélanger entre eux et de les rendre plus diaphane. Dans ce cas seulement, je recommande en poils synthétiques, qui glisseront mieux sur la paupière. Deuxièmement, ce sera pour le fameux applicateur éponge, un basique, qui ne pourra faire autrement qu’être synthétique, puisqu’on ne parle pas de poils ici.

La provenance (animal) des poils peut varier, mais on retrouve très souvent des poils de chèvre, qui sont doux et de bonne qualité. Tout comme pour les coupes de viande chez le boucher, les poils peuvent être prélevés sur différentes parties de la chèvre (ou d’un autre animal), et par conséquent le niveau de qualité variera. Un autre élément ressemblant au secteur de la viande est la classification des qualités de poils. Un poil AAA sera meilleur qu’un AA, etc. Toutes les compagnies ne sont pas transparentes sur le type de poil utilisé. Le prix peut être un bon indice, mais pas toujours, alors c’est toujours un plus si vous pouvez mettre la main sur cette info.

Et entre-nous, ne vous inquiétez pas pour les animaux dont le poil sert à faire des pinceaux, car contrairement aux manteaux de fourrure, on ne fait ici que raser leurs poils, aucunement besoin de la peau. C’est comme faire un petit tour chez le coiffeur!

Évidemment, les catégories qui sont décrites plus bas sont les plus générales, celles que l’on retrouve le plus souvent, puisque les pinceaux pour fards paupières sont très variés, presque à l’infini. Il existe même des formes insolites et inusitées. Parfois elles sont utiles, parfois moins. À force de les essayer, on fini inévitablement par avoir nos favoris, et ce n’est pas la même chose pour tout le monde. J’ai des amis(es) maquilleurs(euses) qui ne sont absolument pas d’accord avec mes favoris à moi et inversement. Il en est de même autant pour les modèles que pour les marques. Parfois c’est une question d’habitude, d’émotions, etc. Personnellement, j’ai un faible pour les pinceaux Kryolan, M.A.C, Make-Up Forever, Lise Watier et Elegant Faces, mais encore une fois, ce n’est pas la même chose pour tous mes collègues. À vous de découvrir VOS favoris!

Clinique Pinceau paupières ombreur

1. Plat à bout arrondit : Ce pinceau est un basique en maquillage et c’est le plus commun, offert dans toutes les longueurs, grandeurs, grosseurs, épaisseurs, etc. En utilisant toute la surface du côté plat, on peut appliquer des fards sur une grande surface de la paupière, comme la paupière mobile ou l’arcade sourcilière. Ce pinceau est donc idéal pour l’application des couleurs de base sur toute la paupière. Évidemment, la largeur et la longueur de ce modèle varie beaucoup. Plus il est large, moins vous pourrez être précis. L’autre utilisation de ce pinceau est le contour de l’œil, si le pinceau est très plat (l’épaisseur peut également varier) si on utilise le bout ou le côté, c’est-à-dire la partie la plus mince, mais il existe de meilleurs pinceaux, plus précis, pour cet usage. Suggestion : Clinique Pinceau paupières ombreur (autour de 18€ / 25$CA).

M.A.C Pinceau ombreur biseauté moyen 275

2. En angle : Le pinceau fard paupières en angle épouse bien les formes et est précis. Cette version large et épaisse est idéale pour ombrer le creux sous l’arcade sourcilière ainsi que le coin externe de l’œil. Les versions un peu plus fines pourront aussi servir pour le contour de l’œil, mais encore là il existe des pinceaux spécifiques à cet usage. Suggestion : M.A.C Pinceau Ombreur biseauté moyen # 275 (autour de 29€ / 30$CA).

NARS Pinceau yeux no13

3. Rond à poils longs et souples : Je suis fan de ce modèle de pinceau. Certaines compagnies le positionnent comme un pinceau pour estomper, et il peut bien faire l’affaire, mais je le préfère pour faire la fameuse banane. Ses poils souples s’adaptent au pli-palpébral (le pli de la paupière mobile). Tout ce qu’il faut faire est de le positionner au coin externe de l’œil, puis simplement d’effectuer un mouvement de va et vient en forme d’arc, en suivant ce même pli, jusqu’au trois quart interne de la paupière. Ce pinceau permet donc de créer un look sophistiqué bien estompé en moins de deux, même pour les débutantes. Deux petits bémols par contre : il faut faire attention à l’usage de ce pinceau de bien protéger la section sous l’œil, en particulier avec les couleurs foncées, puisque ses longs poils font voler la poudre, ce qui laisse souvent des dépôts sous l’œil et la pommette. De plus, il est difficile d’obtenir un effet très soutenu, puisque ses poils souples ne peuvent exercer une grande pression contre les pigments. Il est donc parfait pour les looks légers. Il est souvent conçu en poils ultra-doux d’écureuil. Suggestion : NARS Pinceau yeux #13 (autour de 38€ / 42$CA).

Sephora Pinceau estompeur paupière no14

4. Très large, moyennement plat, en dôme : Tout comme le précédent, ce pinceau est parfois positionné comme un pinceau à estomper. Il accomplit également cette tâche, mais je lui préfère de loin son avantage principal : faire un magnifique smoky eye! Lorsque je l’utilise, j’alterne deux usages avec deux côtés, soit le côté plat pour travailler de larges zones, ou le bout en dôme pour travailler le creux de l’arcade sourcilière et autour de l’œil. Comme ses poils sont courts et serrés, on peut obtenir des effets plus opaques et intenses qu’avec la version précédente. C’est donc mon pinceau favori pour les dégradés en intensité. Suggestion : Sephora Pinceau Estompeur paupière #14 (autour de 12€ / 14$CA).

NARS Pinceau yeux no15

Il existe une autre variante de ce modèle que j’apprécie beaucoup. Les poils ont une forme semblable, mais ils sont beaucoup plus courts, coupés un peu plus carrés et l’ensemble est plus plat. J’adore travailler avec ce petit pinceau, qui est pratique pour le contour des yeux, plus près des cils et pour estomper le crayon. Look fumé magnifique garantit! Suggestion : NARS Pinceau Yeux #15 (autour de 31$CA / 29€).

M.A.C Pinceau Crayon

5. Petit, rond, fin et assez pointu : On pourrait qualifier ce pinceau de contour ou de structure. Je l’adore pour ourler le contour des yeux avec les fards poudre pour créer un look fumé superbe ou pour travailler la structure de l’œil de manière très précise. Il est super pour créer le petit V couché (le >) entre le coin externe de l’œil et le creux sous l’arcade sourcilière. Sa forme ronde rejoint facilement tous les petits racoins et zones difficiles d’accès, tandis que ses poils courts et raides permettent une application plus opaque et intense. C’est un must de la trousse pinceaux d’un maquilleur. Je l’utilise souvent en complément avec le pinceau traité au point 3. Suggestion : M.A.C Pinceau Crayon #219 (autour de 22€ / 28$CA).

Lise Watier Pinceau estompeur

6. En langue de chat, très plat, assez long, en poils synthétiques : Ce pinceau est l’estompeur par excellence. Ses poils synthétiques qui glissent aisément sur la paupière permettent de mélanger les fards entre eux et des les adoucir, mais sans pour autant les retirer presque complètement, ce qu’un pinceau à estomper en poils naturels pourrait faire. Je mentionne ici en langue de chat (ou si vous préférez en doigts de dame – comme les biscuits ;-), mais on en retrouve aussi de plus carrés. Je préfère par contre la forme arrondie qui permet de travailler de manière uniforme. La longueur des poils ajoute de la souplesse au mouvement pour moduler facilement l’intensité. Suggestion : Lise Watier Pinceau Estompeur (autour de 16$CA / 10€).

 

7. L’applicateur éponge : Bon, je sais que ce n’est pas très excitant d’en parler, mais l’applicateur éponge est aussi un essentiel dans votre trousse pinceau. Je travaille beaucoup avec l’applicateur éponge, car il permet à la fois une bonne précision et surtout, une super opacité. Si vous trouvez qu’un fard paupières n’est pas assez intense ou opaque, essayez l’applicateur éponge et vous verrez une bonne différence. Ce « pinceau » n’est par contre vraiment pas désigné pour estomper, faire des fondus ou pour travailler dans les creux, il faudra inévitablement venir compléter avec un autre pinceau. On utilise donc l’applicateur éponge sur les surfaces comme la paupière entière, la paupière mobile seulement ou l’arcade sourcilière. On pourra aussi utiliser la pointe pour faire le contour de l’œil si désiré. Pour le choisir, oubliez les minis applicateurs fournis lorsque vous achetez des fards paupières. Leur longueur ne vous rendra pas la tâche facile. Offrez-vous un applicateur éponge sur tige. Suggestion : Make-Up Forever Applicateur Mousse (autour de 9€ / 14$CA). Je suggère celui-ci, car il est rechargeable (un applicateur mousse ne dure pas aussi longtemps qu’un pinceau). L’embout mousse est vendu avec 3 recharges. Petit conseil : ne nettoyez pas vos applicateurs éponges avec de l’alcool ou un nettoyeur à pinceau qui en contient, vous pourriez ainsi dissoudre la colle qui retient l’éponge sur la tige de l’applicateur. Pour optimiser la durée tout en conservant une bonne hygiène, nettoyez votre applicateur éponge avec un peu de shampooing doux et de l’eau, rincez bien, puis essorez en pressant dans un essuie-tout et laissez sécher à l’air libre.

Voilà, en voyant tous ces pinceaux, vous réalisez peut-être pourquoi « c’est toujours plus beau et ça a l’air plus facile chez le maquilleur », c’est un peu comme chez le coiffeur. Il y a une part de talent et de pratique bien sur, mais si on ne travaille pas avec les bons outils, le résultat ne sera pas aussi intéressant. Avez-vous déjà essayé de planter un clou avec vos mains?

Commentaires

26 Responses à “Les pinceaux pour l’application des fards paupières poudre”
  1. waouh merci beaucoup pour ce récapitulatif, c’est génial !
    Moi qui me lance seulement dans le maquillage de mes paupières (ce que je trouve trés difficile à faire entre nous) cet inventaire des différents pinceaux pour cet usage va m’êtrebien utile ^^

  2. patte_d_anguille dit :

    Merci beaucoup pour cet article, aussi complet que bien tourné. :)

  3. anastasia dit :

    parfois, si je trouve que mon pinceau ne depose pas assez de couleur, ou je veux un rendu plus opaque, j´utilise le doigt: pas précis du tout, mais parfait pour colorer grossierement la paupiere avant de paufiner au pinceau et là, le rendu est vraiment plus opaque (enfin, ca marche avec les OAP compacte surtout…)

  4. I.D. dit :

    Merci Anastasia pour votre truc maquillage! Vous avez entièrement raison, le doigt ajoute de l’opacité. Son seul désavantage est son manque de précision malheureusement. J’avais d’ailleurs déjà traité de l’application au doigt dans un de mes articles : http://www.secretsid.com/2008/10/un-seul-fard-paupieres-poudre-5-finis-differents/
    Ça fonctionne aussi avec les fards poudre libre. L’idéal est d’utiliser l’auriculaire. Étant plus petit, il permet de travailler des zones plus précises.
    Au plaisir,
    I.D.

  5. colaly dit :

    J’utilise les pinceaux depuis peu et maintenant je ne pourrais plus m’en passer! Merci pour ces infos.

  6. globulita dit :

    Merci pour toutes ces infos! J’ai juste une question qui me turlupine depuis quelques temps. Je précise tout de suite que je ne suis pas une militante anti-fourrure ni rien de tel, j’essaie juste d’acheter avec un peu d’éthique.

    Quand vous dites qu’ils rasent les poils des animaux, je peux adhérer pour la chèvre ou le poney. Mais qu’en est-il pour la martre zibeline ou l’écureuil? Il me semble que la zibeline chinoise provient d’élevages de fourrure et cela m’étonnerait qu’ils les rasent pour les pinceaux et les tuent pour les manteaux… Et quand on voit le prix de certains pinceaux, très peu chers, on peut vraiment se poser des questions sur les conditions d’élevage et d’abattage…

    J’ai essayé, en vain, de trouver des informations à ce sujet et de pouvoir, ainsi, choisir en toute bonne conscience mes pinceaux en poils naturels mais je n’ai pas trouvé d’infos fiables…

  7. I.D. dit :

    Bonjour Globulita,

    votre commentaire est vraiment très intéressant et je ne peux malheureusement pas y répondre comme je le souhaiterais. Nous entrons ici dans une question profonde qui nous plonge dans un débat éthique concernant le marché de la consommation, la mondialisation, le capitalisme… On pourrait en discuter longtemps.

    Si on part du principe qu’en Chine, les animaux ne sont pas perçus comme ici, il est possible qu’il s’y passe des choses qui nous ne feraient pas plaisir du tout…

    Personnellement, je pense qu’une compagnie responsable et éthique devrait s’informer sur les conditions de production des produits qu’elle vend, et c’est autant vrai pour les animaux que pour la main d’œuvre de certaines usines (sweat shops, enfants au travail, etc.).

    Il est difficile de nos jours pour un consommateur d’en savoir plus au sujet des produits qu’il achète, et cela est dû au problème de transparence des compagnies et des fournisseurs. Parfois, les compagnies ne veulent que ce qu’il y a de moins cher pour faire plus de profits et ne se posent pas la question comment le fournisseur en Chine, aux Philippines ou en Inde réussit à obtenir le prix demandé.
    Mais tel que je le mentionnais plus tôt, on entre dans un débat de société qui vaudrait la peine d’être fait.

    Ce que je peux vous dire par contre c’est que les animaux dont le poil sert à faire des pinceaux sont des animaux d’élevage qui ont été choisis pour la qualité de leur poil. Les animaux destinés à l’alimentation le sont pour la qualité de leur viande. Ce qu’on m’a dit chez certaines compagnies de cosmétiques (françaises et canadiennes), c’est que leurs pinceaux étaient faits de poils rasés et que les animaux n’étaient pas tués, mais je n’ai aucune preuve que c’est vrai. Ce que je me dis, c’est qu’un seul animal peut donner beaucoup plus de poil si on le rase au lieu de le tuer, puisque le poil repoussera si l’animal est encore vivant… Et en plus, tel que mentionné dans mon article, nous n’avons nullement besoin de la peau. Peut-être que comme vous dites, pour certains animaux, c’est la même et unique source et je serais portée à croire que peut-être les rejets de l’industrie de la fourrure se retrouvent chez les fournisseurs de pinceaux, qui sait, mais je préfère de loin voir ces retailles recyclées plutôt que jetées à la poubelle, surtout quand on voit tous les déchets de l’industrie alimentaire, quel gaspillage!

    Il est également important de se poser des questions en tant que consommateur. On peut consommer de manière responsable et n’acheter que des produits qui répondent à nos valeurs, mais combien d’entre-nous peuvent vraiment dire qu’ils achètent de manière responsable? Sommes-nous, nous aussi, pris dans cet engrenage du capitalisme autant que les compagnies?

    Gardez votre bonne habitude en tentant d’en savoir plus, vous donnez le bon exemple!

    Si vous tombez sur des informations intéressantes, n’hésitez pas à me les transmettre, ce serait grandement apprécié.

    Au revoir,
    I.D.

  8. globulita dit :

    Un énorme merci pour cette réponse étayée et nuancée… Et qui m’ouvre encore plus à la réflexion!

    Comme vous le dites, il y a vraiment un problème de transparence mais c’est aussi au consommateur de se poser des questions et je me dis que je vais m’en tenir à mon bon sens.

    Par exemple, je n’ai pas encore réussi à savoir en quels poils d’animaux sont tel ou tel pinceaux de MAC Cosmetics. Je comprends qu’ils ne tiennent pas à communiquer sur les poils de chèvre ou la soie de porc, c’est moyen glamour… Par contre, vu le prix et le sérieux de cette marque, je dois avouer que je me fais pas trop de soucis pour la provenance des poils naturels. De l’autre côté, quand une marque vend sur internet des pinceaux en poils de zibeline à 1.50 dollar, je me dis que je vais éviter car j’imagine tout de suite de sordides élevages en Chine… Je n’ai aucune preuve mais comme je l’ai dit plus haut, j’essaie d’acheter avec « intuition » et bon sens.

    En tout cas, encore merci et bravo pour votre site qui devient, au fil des jours, de plus en plus complet! :-)

  9. Rosebonbon dit :

    Wow un beau bravo pour cet article super intéressante. J’ai une panoplie de pinceau qui dors sur mon bureau car j’utilisais toujours le même. Je vais me faire un plaisir de mettre en pratique tout ces conseils. Merci pour ces informations très bien détaillés.

  10. Carrie dit :

    Bonjour et bravo pour toutes ces précisions!
    Le (très) vaste choix ne facilite pas la tâche au contraire je trouve que ça la complique surtout lorsqu’on n’a pas les moyens de tous les acheter pour voir lesquels seraient nos préférés ;-) d’où l’intérêt d’avoir déjà une description et un avis sur les plus courants à posséder dans son vanity! Par contre, j’ai remarqué que les manches de ces pinceaux sont toujours trop longs et lorsqu’on est myope comme moi leur utilisation relève vraiment du défi car on les cogne sans arrêt dans le miroir et on ne voit pas grand chose de l’application. Est-ce que l’une d’entre vous connaîtrait une marque de bons pinceaux avec une taille de manche qui ne dépasserait pas les 10-12 cm ???

  11. I.D. dit :

    Bobbi Brown offre pour un temps limité des kits de mini pinceaux : http://www.bobbibrowncosmetics.com/templates/products/sp_nonshaded.tmpl?CATEGORY_ID=CATEGORY2568&PRODUCT_ID=PROD12718
    J’espère que ça pourra vous aider. Avez-vous aussi pensé à un miroir grossissant ou une loupe à maquillage?

  12. Carrie dit :

    Merci de vos réponses toujours aussi rapides ;-)
    Alors j’ai consulté votre lien et c’est exactement ce type de pinceau que je recherche, hélas double hic pour moi : il semblerait qu’il n’y ait que 3 pinceaux alors que j’aurais souhaité trouver plus de choix notamment sur les basiques (applicateur, estompeur, eyeliner…) et de plus, le site est en anglais, aïe! j’ai un peu de mal à tout saisir ;-b
    Dommage que je n’ai pas de MAC ni de MUFE près de chez moi, j’aurais pu leur demander s’ils avaient des séries de petits pinceaux en poils naturels style « kit voyage ». Je vais leur écrire un petit mail et je vous tiens au courant de mes recherches!

  13. Carrie dit :

    Ah j’oubliais de vous préciser que j’ai tenté le miroir grossissant mais ça reste flou voir même un peu fatigant visuellement comme la loupe, au final j’ai toujours besoin de me rapprocher et le pinceau est toujours trop long… :-/

  14. I.D. dit :

    Bonne chance dans vos recherches!

  15. Carrie dit :

    Bonjour, et bien après avoir écrit à MAC et Make Up For Ever, seul MAC m’a précisé qu’ils ne vendaient pas régulièrement de pinceaux courts et m’ont conseillé de m’inscrire à la newsletter pour suivre les éditions limitées. Je n’ai aucune info à ce sujet de la part de MUFE.
    Je pense donc passer une commande sur ELF (notamment la gamme studio) car leurs pinceaux semblent avoir une taille plus raisonnable et en plus pour le prix, ça vaut le coup d’essayer!

  16. I.D. dit :

    S.v.p., vous nous en donnerez des nouvelles de ces pinceaux. J’ai bien hâte de voir comment vous les aurez trouvés.
    À bientôt!

  17. Carrie dit :

    J’attends que leur stock se renouvelle pour passer commande, et je vous tiendrai volontiers au courant ;-)
    @ bientôt

  18. Carrie dit :

    Bonjour,
    comme promis je vous fais un petit compte-rendu de ma commande de pinceaux « elf » reçue il y a peu.
    Alors je suis plutôt agréablement surprise par ces pinceaux synthétiques tout d’abord parce qu’aucun ne semble perdre ses poils, (contrairement à un récent achat chez Couleur Caramel qui lui les sème!) et leur design est très joli (blanc nacré pour la gamme à 1 € et noir mat pour la gamme studio). L’indication de chaque pinceau est inscrite sur le manche (en anglais).
    Je vais tenter de vous faire une petite description de chacun de mes achats :

    VISAGE :

    – le pinceau blush à 1 € a une forme biseautée pratique pour appliquer le fard à joues mais les poils restent moyennement doux à mon goût (taille 17 cm), par contre dans la gamme « Elf Studio Complexion » à 3,50 € rien à voir! Le pinceau poudre en poils synthétiques de Taklon (17 cm) en l’occurrence est extrêmement doux (odeur chimique un peu forte par contre, style odeur de peinture en bâtiment :-b à laver de préférence avant utilisation !)

    YEUX gamme à 1 € :

    – le pinceau ombre à paupières est assez touffu, très doux, il attrape bien le fard et n’est pas trop long ;-) taille 13,5 cm

    – le pinceau mélangeur pour l’oeil peut paraître un peu d’aspect irrégulier mais il a une bonne masse de poils souples sans être mous, il est très doux, taille 16 cm

    – le pinceau définition s’apparente au pinceau ombre à paupières biseauté plus qu’à un pinceau de définition, l’implantation des poils peut également paraître légèrement irrégulière mais pour disposer du fard à paupière de manière plus linéaire ou anguleuse il convient mieux que le pinceau ombre à paupière, très doux, taille 16 cm

    – le pinceau à colorer les yeux possède un embout mousse assez ferme qui permet d’estomper notamment le crayon ou déposer un trait de fard plus foncé en liner, en fait il faut l’essayer pour lui trouver la meilleure utilisation possible, taille 13,5 cm

    – le pinceau eyeliner est peut être un peu large pour effectuer un trait fin et précis mais il conviendrait pour effectuer un joli trait intense en humidifiant son fard au préalable, ses poils orangés sont à la fois raides et suffisamment doux pour ne pas irriter la peau, taille 14,5 cm

    – le pinceau correcteur a des poils très fermes mais doux, il prend bien le produit et le dépose de façon précise, je pense qu’il est multi-usage : pour un eyeliner fin, pour camoufler des petites imperfections ou bien en lip liner ! taille 14,5 cm

    – le pinceau peigne à sourcils reste assez classique mais ses poils synthétiques sont très rèches, taille 16 cm

    YEUX gamme à 3,50 € (tous infiniment doux mais odorants) :

    – le pinceau correcteur studio a une lignée large et fine avec des poils fermes et réguliers (10 mm) permettant un bon aplat de matière, taille 17,5 cm

    – le pinceau ombre à paupières « C » a une implantation de poils (10mm) avec une bonne épaisseur de base, plus fine à la pointe, parfait pour déposer du fard sur la paupière mobile, flouter ou bien travailler la banane dans le creux, taille 17,5 cm

    – le petit pinceau de précision ressemble au pinceau correcteur à 1 €, mis à part des poils (6 mm) un chouilla plus arrondis et surtout plus doux et plus souples, il semble pouvoir mieux travailler la matière, taille 17,5 cm

    – le petit pinceau « angled » (poils 5-8 mm) permet de réaliser des traits assez fins avec assez de précision, taille 17,5 cm

    – le pinceau anti-bavure a une mini implantation de poils d’environ 5mm taillée en flèche arrondie, plusieurs utilisations doivent être possibles, taille 17,5 cm

    Voilà, en conclusion je dirais que je ne regrette pas d’avoir acheté en double certains modèles, pour le visage préférez tout de même la gamme Complexion plus douce, pour le prix il n’y a pas à hésiter !

  19. I.D. dit :

    Bonjour Carrie, merci beaucoup pour votre évaluation super détaillée de ces pinceaux à 1 euro, c’est très apprécié! Je suis surprise que des pinceaux à ce prix soient bien. Je dois dire que vous m’avez convaincue de les acheter, ma curiosité est trop forte pour ne pas les essayer.
    On s’en reparle
    À bientôt
    I.D.

  20. Carrie dit :

    Bonjour I.D.!
    Ravie d’avoir pu apporter ma petite contribution qui je l’espère sera utile (j’ai tenu à préciser notamment les tailles des manches pour les personnes myopes comme moi qui cognent avec dans le miroir) :-b
    Alors je précise que je ne travaille pas pour elf et que j’ai juste donné mon avis perso ;-)
    Je ne suis en aucun cas une professionnelle du maquillage, je ne les compare pas spécialement aux pinceaux professionnels à poils naturels mais ils dépassent aisément les pinceaux synthétiques classiques et offrent surtout pour un prix dérisoire de très bonnes prestations. Un excellent rapport qualité prix en tout cas!
    J’attends votre avis ;-)
    @ bientôt

  21. Julie dit :

    Bonjour,

    Votre site est génial et m’a beaucoup aidé. J’aimerais tout de meme savoir, s’il est possible d’utiliser un pinceau synthétique pour les fards à paupières poudre ? Car je préfère les pinceaux synthétiques !

    Merci

  22. I.D. dit :

    Bonjour Julie,
    tout à fait, il n’y a aucun problème à utiliser des pinceaux synthétiques pour tous les usages maquillage, mais à la comparaison, vous vous rendrez compte que c’est mieux avec les poils naturels. Encore une fois c’est une question de goûts bien sur.

  23. céline b dit :

    bonjour,

    je tiens à vous féliciter et surtout à vous remercier pour votre magnifique site complet et très intéressant.

    je me suis trouvée une passion pour le maquillage à titre personnel depuis peu et grâce à vous, je vois ma progression dans ce domaine.

    mille mercis et bonne continuation !

  24. I.D. dit :

    Merci Céline b.!

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. […] le sujet, soit sur les différents pinceaux pour l’application des fards paupières poudre, cliquez-ici. Aujourd’hui, je débute avec le pinceau eyeliner, un pinceau très […]

  2. […] et vous réaliserez que vous êtes meilleure que vous ne le croyiez. Vous pouvez consulter mon article sur les pinceaux pour l’application des fards poudre, pour quelques […]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...