La psychodermatologie : psychologie de la peau

La psychodermatologieDiscipline de plus en plus populaire, la psychodermatologie pourra aider grandement les personnes souffrant de problèmes dermatologiques.

Après les psychologues pour chien, voici les psychologues pour la peau!

On réalise avec le temps que plus de problèmes physiques qu’on ne le croît sont reliés aux émotions, au stress, à la colère, à l’humeur, à l’anxiété, à la dépression, etc. C’est le cas des maladies de peau comme le psoriasis, l’eczéma, l’acné, la dermatite, l’urticaire, etc.

Les dermatologues devront donc prendre plus en considération les facteurs psychologiques dans leurs traitements. Les traitements topiques peuvent soulager temporairement le problème en surface, mais il réapparaîtra si les facteurs internes ne sont pas pris en compte. Les traitements de base classiques peuvent ne pas suffire à régler le problème dermatologique et il faudra garder l’esprit ouvert dans l’avenir.

Combien de fois ai-je vu des personnes ayant une poussée d’acné ou d’eczéma avant un évènement important comme un mariage, une graduation, un nouvel emploi, etc. Ces personnes se demandent pourquoi, pour le faire exprès, le mauvais sort s’est jeté sur eux juste au mauvais moment. Hé bien ce n’est pas une coïncidence. Le corps réagit au stress de différentes façons alors il ne faut pas être surpris de ces manifestations.

Des statistiques

On estime qu’un traitement psychologique serait efficace dans 30% des cas de problèmes dermatologiques. De plus, 60% des gens qui consultent pour des problèmes à la peau ressentent un problème psychologique plus ou moins grave. Contrairement à la croyance populaire, les hommes sont autant touchés que les femmes par les problèmes dermatologiques qui ont un effet sur l’apparence physique.

Un cercle vicieux

On sait que le psychologique peut influencer le physique, mais l’inverse est aussi vrai. Par exemple, les gens aux prises avec des problèmes de psoriasis verront leur étant dépressif, si c’est le cas, augmenter à mesure que les symptômes s’aggravent et les symptômes s’aggraver plus l’état dépressif devient profond.

Comment s’en sortir?

Si vous avez un problème dermatologique et que vous croyez qu’il pourrait peut-être être relié aux émotions, n’hésitez pas à consulter et de parler au médecin de l’aspect psychologique. Certains médecins vont prescrire une thérapie ou même des médicaments comme des antidépresseurs ou des anxiolytiques par exemple. Certains patients ont vu leur état s’améliorer de beaucoup avec l’ajout d’une nouvelle forme de thérapie. On peut même trouver en Europe, des psychodermatologues.

Il est essentiel de réagir lorsque des problèmes de peau influencent votre santé mentale, en particulier lors de l’adolescence, où l’apparence physique influence beaucoup l’estime de soi qui est déjà fragile à ce moment là. Les gens vont ressentir de la honte, de la gêne, du repli sur soi du manque de confiance, qu’ils vont refouler, ce qui empire la situation. On a même vu des cas de dépression profonde menant au suicide pour une acné légère à modérée, car la personne a laissé les choses aller en sombrant avec son problème amplifié à mesure que celui-ci devenait une obsession tout comme on le verrait pour l’anorexie et la boulimie. Les maladies de la peau peuvent sérieusement gâcher la vie si la santé mentale est touchée.

Le stress, le mal du siècle

On ne sait pas encore tous les problèmes physiques reliés au stress, mais certains ont été démontrés comme l’acné, l’eczéma et l’urticaire. Plus la personne est stressée, plus l’état de la peau s’aggravera. Il est donc primordial de tenter de diminuer les sources de stress par divers moyens comme la relaxation, des changements au rythme de vie, partager ses émotions, prendre des moments de répit dans une journée chargée, avoir une vie équilibrée en intégrant du temps pour soi, mieux gérer son temps, faire de l’exercice physique, bien dormir, etc. Ces simples petits changements pourraient peut-être faire une différence dans la santé de votre peau ou être un bon commencement dans le cheminement vers une belle peau saine!

Commentaires

6 Responses à “La psychodermatologie : psychologie de la peau”
  1. m dit :

    vous avez mille fois raison !
    Mon acné, dont je m’étais presque débarassée, s’est aggravée depuis que je suis entrée en classe préparatoire à cause du stress. J’ai aussi l’impression que le stress a des effets sur la cellulite mais c’est peut etre lié au manque d’activité physique.
    En tout cas j’ai pris rdv avec un dermato pour les vacances de toussaint et j’espère qu’il saura arranger ca…

    au passage votre site est super !

  2. admin dit :

    Merci M,
    bonne chance pour vous débarrasser de vos indésirables.
    I.D.

  3. Psy dit :

    Je suis d’accord tout est lié. Cette méthode va faire des émules.

  4. je souhaite recevoir l’info sur comment je peux me debarrasser de l ‘acne k je souffre plus de 6ans.ca a commence avec les abces j’ai essaye tout type de medicaments mais ca n’a pas marche

  5. I.D. dit :

    Bonjour nitereka,
    avez-vous essayé Acutane?

  6. Laure dit :

    Bonjour, les problèmes psychologiques dus à une maladie de la peau sont nombreux. Les patients doivent absolument être pris en charge, surtout lorsque la maladie touche le visage, par exemple l’acné qui est rapidement visible. Pour l’acné je conseille surtout le zinc, c’est en vente libre en pharmacie mais aussi le dermato peut le prescrire… il faut prendre deux capsules le matin à jeun…

Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...