Les dermo cosmétiques

Les dermo cosmétiquesConnaissez-vous les dermo cosmétiques? Ce type de produits de soins pour la peau est de plus en plus populaire et de plus en plus tendance. Certains détaillants leur accordent même une section entière séparée. Mais qu’est-ce que ces produits ont-ils de plus que les soins réguliers? Voici quelques réponses.

Les marques

On retrouve une grande variété de marques qui se positionnent comme dermo-cosmétiques. On retrouve entre-autres Vichy, Roc, Elancyl, NeoStrata, Jouviance, Biotherm, La Roche Posay, Lierac, Ducray, Dermaglow, Karine Joncas, Avène, Galénic, A-Derma, Oenobiol, Bioderma, etc.

Qu’est-ce qu’un dermo-cosmétique?

À la base, un produit de soins pour la peau dermo-cosmétique est conçu pour prévenir, protéger et corriger les désordres physiologiques de la peau.

Dans le marché, on dit que les dermo-cosmétiques sont à mi-chemin entre la cosmétologie et la dermatologie. De plus, les dermo-cosmétiques agissent plus en profondeur dans les couches de la peau. Certains produits n’agissent que sur les couches supérieures de l’épiderme, tandis que les dermo-cosmétiques peuvent même aller jusqu’à agir directement dans le derme, la couche située en-dessous de l’épiderme (la peau a trois couches : l’épiderme, le derme et l’hypoderme). Pour réussir à pénétrer dans le derme, les molécules de la crème doivent être plus fines, plus petites. Autre point important des dermo-cosmétiques : elles continuent à agir après l’application initiale, pour des effets réels.

Normalement, un produit dermo-cosmétique déclare des résultats précis pour des problèmes de peau qui ont été testés rigoureusement en laboratoire comme par exemple le traitement des peaux sensibles, à problèmes (rosacée, psoriasis, l’eczéma, etc.) à tendance acnéique, le traitement des effets de l’âge (rides, affaissement, etc.), le traitement de la cellulite, les soins solaires spécialisés, les soins spécifiques pour bébés ou enfants, etc.

Attention au marketing

Tous les produits ne sont pas dermo-cosmétique, mais certains le sont, et ne le déclarent pas. Ce n’est pas parce qu’un produit ne se déclare pas dermo-cosmétique qu’il n’est pas bon ni efficace. Tout ceci est une question de positionnement marketing. Normalement, pour être dermo-cosmétique, il faut faire une batterie de tests plus poussés pour affirmer et assurer des résultats réels sur la peau. Il faut de plus choisir de se déclarer dermo-cosmétique. Certaines marques ne font pas ce choix, mais peuvent tout de même offrir des produits très performants et de qualité qui agissent aussi en profondeur dans la peau.

Par exemple, un produit anti-âge qui déclare « diminuer l’apparence des rides et ridules » peut ne faire qu’hydrater la peau en superficie. Une peau bien hydratée apparaît normalement moins ridée. Tout est une question d’apparence, tandis qu’un produit qui déclare « diminuer les rides et ridules » doit agir là ou on retrouve les fibres de collagène et d’élastine, des fibres qui s’entrecroisent pour créer la matrice de la peau. Lorsqu’une fibre s’endommage et s’affaisse, on voit apparaître une ride. Donc, pour agir sur ces fibres, le produit cosmétique doit se rendre là où elles se situent, dans le derme. Alors, vous pourrez retrouver des produits de soins pour la peau qui agissent dans le derme en ayant de réels effets anti-âge qui ne sont pas nécessairement dermo-cosmétique.

Comment se retrouver dans tout ça?

À vous de choisir ce qui correspond le mieux à vos besoins. Si vous avez un problème de peau particulier comme de l’eczéma par exemple, les dermo-cosmétiques sont probablement tout indiqués puisqu’ils se spécialisent dans des traitements spécifiques. Pour choisir une bonne crème, on peut demander conseil auprès d’une professionnelle qualifiée et s’assurer que le produit promet des effets réels soutenus par des tests, résultats à l’appui. On vérifie aussi que le produit ne fait pas que diminuer l’apparence de quelque chose mais bien de traiter ce quelque chose! On fait donc notre magasinage intelligemment et on ne se laisse pas berner par les publicités.

Commentaires

6 Responses à “Les dermo cosmétiques”
  1. CHETAB dit :

    Bonjour,

    Je suis préparatrice en pharmacie et je souhaiterais passer mon CQP de conseillère en dermo-cosmétique en candidate libre et pour cela il me faudrait le détail des cours pour savoir exactement ce qu’il faut retenir, ( j’ ai le programme mais cela ne me guide pas dans la limite, c’est à dire jusqu’ou apprendre, à qu’elle moment s’arreter) j’ espère que vous comprenez! J’ai l’expérience de l’officine et la responsabilité de la surface de vente. J’implore votre sympathie et votre partage pour m’aider, merci beaucoup pour votre aide. Je propose 40 euros pour les cours.

  2. I.D. dit :

    Bonjour Chetab,
    il m’aurait fait plaisir de vous aider, mais h’habite au Canada, et ce que vous me dites est un peu du chinois pour moi. Je ne sais pas ce qu’est un CQP, ça n’existe pas ici. Peut-être que quelqu’un d’autre pourra vous aider. Bonne continuation!

  3. youcefi amirta chaimaa dit :

    bonjour je suis une étudiante en génie des procédés industriels j’ai besoin d’un plan de travail de n’importe quel produit cosmétique ça sera un rapport de stage en attente de votre réponse je vous remercie..

Trackbacks

Regarder ce que les autres ont a dire sur sujet...
  1. […] actifs, ce qui évite de nous décevoir côté résultats! Ils sont considérés comme des dermo-cosmétiques, donc ils agissent en profondeur dans la peau, toutes les formules sont garanties sans parabènes, […]

  2. […] et atténue les multiples signes de vieillissement. Protège des rayons UVA et UVB. La seule crème dermocosmétique aux cellules souches qui protège du […]

  3. […] assez efficaces. Pour en savoir plus sur les dermocosmétiques et les marques qui en fabriquent, consultez mon article à ce sujet. Mais c’est la quantité d’ingrédients actifs qui fait souvent la différence. Deux […]



Donner votre avis..

Dites-nous ce que vous en pensez...